JEAN- FRANÇOIS PÉRILHOU ATTAQUE SON DEUXIÈME MANDAT.

Durée de lecture
2 minutes
Avancement

JEAN- FRANÇOIS PÉRILHOU ATTAQUE SON DEUXIÈME MANDAT.

Vaison-la-Romaine
27 Mai 2020 - 18:15
1 commentaires

Nous revenons comme promis sur le conseil municipal qui a officialisé le début du deuxième mandat de Jean-François Périlhou comme maire de Vaison-la-Romaine. Le conseil municipal a eu lieu à huis clos à l’espace culturel, juste assez grand pour l’accueillir. Il a été retransmis en direct sur Facebook et s’est déroulé en présence de la presse locale.

L’élection du maire a été présidée par Jacques Borsarelli, doyen d’âge. Il avait déjà présidé, il y a six ans, à la première élection au poste de maire de Jean-François Périlhou. Il a prononcé quelques mots pour souhaiter que la pluralité des idées amène un dialogue constructif.

Jean-François Périlhou a été élu maire par 24 voix et cinq abstentions, une élection tellement sans surprise qu’il n’a pas eu à formellement présenter sa candidature.

Dans l’allocution qui a suivi son élection, le maire a expliqué considérer « que le mandat municipal constitue le plus beau des mandats ». Il a affirmé que le score de sa liste au scrutin du 15 mars, 61.84 %, « vient valider notre méthode d’action appliquée depuis 2014, faite d’humilité, de travail, de proximité, de rigueur, d’audace, de parler vrai, de rejet de tout clivage politique ainsi que de toute fatalité. Le message de regarder résolument devant nous et de faire épouser le XXIe siècle à notre ville tout en en préservant sa qualité de vie a également été clairement exprimé ».

L’intégralité du discours, communiqué par la mairie est ici.

Il a ensuite été procédé à la lecture de la charte des élus, version nationale, et de la charte élaborée par les candidats de la majorité municipale.

Sophie Rigaud a pris la parole pour regretter que cette charte n’ait pas été élaborée par l’ensemble des élus, alors que la liste « Décidons Vaison ensemble » avait élaboré sa propre charte. Après avoir remercié Sophie Rigaut de l’avoir prévenue de son intervention, le maire a répondu que cette charte pourrait être amendée ultérieurement. La charte est adoptée à l’unanimité. Elle est ici. 

Les délégations au maire font l’objet d’une nouvelle intervention de Sophie Rigaut, qui les trouve très étendues, notamment en matière de fixation de tarif, d’autorisation de ZAC, de création de classe et de marchés publics. Lemaire répond que la loi est respectée, et s’engage à suivre l’avis des commissions municipales. Il justifie le point sur les ZAC par la révision du PLU. Les délégations au maire sont adoptées par la majorité.

Les élus votent ensuite à l’unanimité la dotation au CCAS, 60 000 euros, et une dotation exceptionnelle de 12 000 euros pour lui permettre de faire face à la crise.

Le maire remercie enfin le personnel communal pour son travail pendant la crise, remerciements à laquelle s’associe Sophie Rigaut qui rappelle aussi l’importance des services publics, confirmée par l’épidémie.

There is 1 Comment

Portrait de M.C. Thevenot

Monsieur le Maire se décerne le 1°prix d'humilité ! on se pince pour y croire ! non, allez, c'est un gag ! ... comme il est réussi, je vais l'envoyer au "Canard". Encore bravo pour ce trait d'autodérision !
X