DEUXIÈME TOUR : C’EST PARTI

Durée de lecture
1 minute
Avancement

DEUXIÈME TOUR : C’EST PARTI

28 Mai 2020 - 10:05
0 commentaires

Un décret paru au Journal Officiel de ce jour officialise la date du deuxième tour là où il est nécessaire, et fixe la date de dépôt des candidatures. Un autre décret paru le même jour précise des règles de l’élection.

Pour les dates, l’article premier prévoit :
Les électeurs sont convoqués le dimanche 28 juin 2020 en vue de procéder au second tour du renouvellement des conseils municipaux et communautaires, des conseillers de Paris et des conseillers métropolitains de Lyon, dont le premier tour a eu lieu le 15 mars 2020.

L’article 2 fixe :
« La période complémentaire de dépôt des déclarations de candidature pour ces scrutins est ouverte entre le vendredi 29 mai 2020, à 9 heures, et le mardi 2 juin, à 18 heures (heure légale locale).
 »

Le deuxième décret publié sur ce sujet mentionne entre autres dispositions :
« Pour le second tour reporté, par dérogation au
quatrième alinéa de l'article R. 44 du code électoral, les assesseurs manquants sont pris parmi les électeurs présents sachant lire et écrire selon l'ordre de priorité suivant : l'électeur le plus jeune, puis le deuxième électeur le plus jeune » (Art. 5). 

Et aussi :
« Les procurations établies en vue du second tour initialement prévu le 22 mars 2020 restent valables pour le second tour reporté » (Art. 6)

Lors de Conseil des ministres d’hier des projets de textes fixant au 15 juin le début de la campagne électorale officielle ont été présentés par le ministre de l’Intérieur. Tracs, réunions publiques et porte-à-porte devront laisser place à une campagne virtuelle sans précédent. « Nous avons un mois pour réinventer notre manière de faire campagne », a déclaré le ministre.

Cependant, il a prévenu : « si d’ici quinze jours, la situation sanitaire ne permettait plus le maintien du scrutin au 28 juin, le second tour serait annulé et reporté ». En prévision, deux autres projets de texte ont été présentés à ce conseil des ministres du 27 mai : un projet de loi visant à annuler le second tour et le reportant au plus tard en janvier 2021 et un projet de loi organique visant à reporter d’un an les élections sénatoriales prévues en septembre.

X