CONCERT DE CHANT ANDALOU

Durée de lecture
1 minute
Avancement

CONCERT DE CHANT ANDALOU

Malaucène
13 Août 2019 - 08:12
0 commentaires

Le chœur  « Coral Andrès Ségovia », de Cordoue, chantera la « Misa por el campo andaluz », de Antonio Villa Alvarez de Sotomayor. Les concerts auront lieu le lundi 12 août à 18 h 30 à l’église de Malaucène, et le jeudi 15 août à 21 heures dans la cour du château de Reilhanette.

En composant la « Misa por el campo andaluz », Antonio Villa Alvarez de Sotomayor a démontré qu’il était possible que le chant andalou puisse être interprété par un chœur. La conviction que, depuis Sierra Morena, le chant flamenco, ce chant qui avec tant de justice s'appelle « grand », ne peut être chanté par un ensemble de voix est infondée.

Le compositeur a réussi à faire une messe qui, sans s'appeler flamenco, chevauche l'air pur du chant flamenco. Pour cela, il a adouci les arêtes vives et les « pincements » du chant traditionnel, sans altérer sa pureté. Il a introduit dans sa composition d’autres genres tels le Fandango, des Martinetes ; un Soléa au Sanctus, qui font que cette « Misa » ne peut être qualifiée de Fandango.

Le compositeur

Né à Lucena en 1938, Antonio Via Alvarez de Sotomayor est décédé en 2017. Il a étudié le piano avec différents professeurs et donné des concerts en Espagne et à l'étranger. Il a été directeur du Lucena Music Band, du Egabrense Philharmonic Center, du chœur Bujalance et du chœur Lucentina (pendant 42 ans). Il a dirigé en tant qu'invité différents choeurs et orchestres. La Messe du champ andalou, œuvre symphonique-chorale basée sur différents thèmes de flamenco, spécialement créée pour le culte de la Vierge d’Araceli et le « barquito de Sal de Havana », est son œuvre maîtresse, de renommée internationale.

La Chorale Andrès Ségovia

Créée en 1984, la chorale Andrès Ségovia se produit en Espagne et à l’étranger. Elle a obtenu plusieurs prix lors de concours internationaux. Elle est dirigée depuis 2012 par Madame Prado Marquez.
Les concerts auront lieu le lundi 12 août à 18 h 30 à l’église de Malaucène, et le jeudi 15 août à 21 heures dans la cour du château de Reilhanette.

Entrée 15 euros – vente des billets sur place.
Renseignements : 06 33 73 56 88

X