Article précédent
800 COLIS DE NOËL

NON, MONSIEUR LE MAIRE, LES IMPÔTS LOCAUX NE BAISSENT PAS A VAISON-LA-ROMAINE !

Durée de lecture
7 minutes
Avancement

NON, MONSIEUR LE MAIRE, LES IMPÔTS LOCAUX NE BAISSENT PAS A VAISON-LA-ROMAINE !

Vaison-la-Romaine
06 Décembre 2018 - 16:14
20 commentaires
Communiqué

Communiqué

Nous observons avec inquiétude que la revue municipale « le mensuel » se transforme peu à peu en instrument de propagande dont la seule finalité semble être de tresser les louanges de l’action du Maire. Un pas supplémentaire - particulièrement grave - vient  d’être franchi avec le numéro de Novembre 2018 : celui du mensonge éhonté.

En effet deux pages centrales sont consacrées à mettre en exergue ce titre trompeur : «  BAISSE DES IMPOTS LOCAUX ».

Malheureusement, ce titre est directement contraire aux faits : les Vaisonnais ont pu le constater en consultant leurs avis d’imposition : point de baisse en vue !

Le maire ne peut pas ignorer non plus qu’au plan communal, les entrées fiscales ne font qu’augmenter comme en témoigne le tableau ci-après :

EVOLUTION DES IMPÔTS

Ligne 73 du budget

2014

6 992 490 €

2015

7 051 432 €

2016

7 160 263 €

2017

7 147 105 €

2018

7 207 830 €

Il est donc plus juste d’affirmer au contraire que, cette année 2018 a le triste privilège d’être celle des plus hauts prélèvements fiscaux de toute l’histoire moderne de Vaison-La-Romaine.

Il nous a donc paru intolérable que le maire ait eu l’invraisemblable culot, dans ces circonstances, de parler de « BAISSE DES IMPÔTS LOCAUX ». Nous n’y voyons qu’une volonté de tromper les Vaisonnais, ce qui est inadmissible dans une revue financée par leur argent.

Nous invitons donc nos concitoyens à ne pas se laisser influencer par ces mensonges et à s’unir pour préparer la nécessaire alternance politique qui, seule, mettra fin à ces pratiques indignes d’un premier magistrat.

 

Jacques BORSARELLI - Chrystèle COTTON - Jean-Louis THES

Anciens adjoints de Jean-François PERILHOU

Article précédent
800 COLIS DE NOËL

There are 20 Comments

Bravo ! La vérité sort de la bouche des élus sortis de la majorité. Il confirme ce que dénonce l'opposition lors de chaque vote de budget. La baisse massive des impôts promise par le maire en campagne n'est restée qu'une promesse. Quand on voit le nombre de promesses qu'il a fait et qu'il fait encore… De promoteur à promesseur : un nouveau métier. Peut-être ces anciens élus de la majorité ont encore des choses à dire ?

Passant, lecteur, si tu souhaites écrire un commentaire à l'article, fais attention ! Tel un super héros tout droit sorti d'un Comics-book, vengeur, Bizet veille. Il distribue les bons points. MDR !
Portrait de BIZET

Je n'ai jamais eu dans ma vie vocation à être un veilleur,un gardien ou une sentinelle mais être moins insultant que vous dans mon droit de réponse avec brièveté et précision.Je ne donnerai malheureusement aucun bon point à vos dires et vos écrits même sous forme de comic's.Tout d'abord savoir lire vos déclarations d'impôts divers et savoir compter,c'est ce que je vous conseille fortement.Bien à vous et sans rancune aucune.

Être démissionnaires sûrement aigris n'autorise pas à écrire n'importe quoi. Je viens de vérifier les feuilles d'impositions de notre couple pour être certain de ce que j'écris, et preuve à l'appui , je confirme une baisse des taux d'imposition de la ville et une nette baisse du montant de notre taxe d'habitation.moins 249 euros. Soit les auteurs de ce communiqué ne savent ni lire ni compter, ce que je doute, soit leurs revenus et train de vie sont à la hausse et tant mieux pour eux, ce qui ne leur permet pas de voir la baisse de leur impôt, mais dire que Le Maire est un menteur, cela s’appelle de la diffamation et on ne peut pas qualifier cela de glorieux.

Je me moque des élus aigris ou des guerres politiques, je constate juste que oui, les impôts ont baissé !!! Que la somme totale des recettes de la Ville augmente comme dans le tableau ci-dessus, c'est logique !!! il y a plus d'habitants, plus de piscine, plus d'extensions de maison, donc plus de recettes pour la ville puisqu'il y a plus de dépenses, plus d'enfants à l'école, plus de personnes âgées, plus de routes pour aller aux nouvelles maisons, plus de lampadaires... JAMAIS aucune équipe avant Perilhou n'a baissé les impôts et aujourd'hui, on vient nous expliquer maladroitement que parce que les recettes de la Ville augmentent c'est qu'on paie plus d’impôts et bien NON, c'est qu'il y a plus de gens pour en payer. Et oui, ils baissent, on attend de savoir si ça baissera encore en 2019 ... !!! J'espère...

L'aigreur et l'esprit de revanche font donc bien perdre tout discernement. Aucun mensonge dans la présentation de la municipalité. Les taux des impôts locaux ont effectivement baissé chaque année depuis 2014. Ceci est un fait. Comme ces centaines de milliers d'euros qui sont du coup restés dans le porte-monnaie des vaisonnais. Un choix courageux que peu de municipalités semblent avoir eu. Voilà deux réalités. Donc au passage, merci, Monsieur le Maire !

En fait tout le monde a raison Les impôts ne baissent pas ('la très légère baisse du taux est compensée par la valeur qui augmente chaque année ) d'où une augmentation de la taxe. Si les montants baissent c'est les 30% en moins de Macron et non pas de Perilhou (avant la suppression) malheureusement ce n'est pas pour tous ! C'est aussi exact que la masse des impôts augmente donc plus de recette pour la commune.

On aura beau me dire même 10 fois que le citron c'est bleu, la fraise c'est noir et la saucisson c'est un fruit exotique… Je ne me fie qu'à MES chiffres sur MES avis d'impôts. Aussi, quand je vois mon taux communal de taxe d'habitation passé de plus de 17,90% en 2014 à 17,40% aujourd'hui et mon taux communal de taxe foncière passé de plus de 27,30% à 26,50%... comment ça ? ça ne baisse pas ? pour moi ça baisse. Je ne connais pas cette Dame COTON ni ce Monsieur THES mais pour avoir croisé (monde associatif) Monsieur BORSARELLI à plusieurs reprises je le savais (ou du moins le pensais) autrement plus objectif. COmme mes taux, il semble, lui aussi avoir changé. Quant à tenter de m'expliquer que parce qu'il y a plus de rentrées fiscales sur la commune c'est la preuve que les impôts augmentent c'est comme tenter de prouver que si la mer monte c'est parce qu'il y a plus de poissons que la veille. Si c'est ça le niveau des arguments de campagne pour les municipales on n'a pas fini de s'ennuyer. Comment peut-on contester un chiffre ? Une pensée, une vision, une idée, une réalisation c'est contestable, on peut être ou ne pas être d'accord. Mais un chiffre, c'est un chiffre non ? Pour finir, je suis même étonné voire consterné par la publication de ce pseudo communiqué de cette pseudo association de "trois" anciens adjoints par la Gazette. A quel titre ? sur quel fondement ? quelle base journalistique ? quelle vérification ? J'espère que nous n'aurons pas un communiqué d'un groupe d'amateur complotistes nous expliquant que l'assassinat de Kennedy a été commandité par PERILHOU ! pour info et par avance un autre chiffre à vérifier d'ores et déjà : je crois qu'il était pas né. Mais sait on jamais ! si on le répète suffisamment quelques personnes finiront peut être par y croire. . . et le citron, au fait, c'est bleu finalement ? ou pas ?

Vous mettez en cause notre publication d’un communiqué d’un actuel élu ancien adjoint et de deux anciens élus, également anciens adjoints du maire actuel. Ces titres nous ont semblé (peut être à tort, mais c’est votre opinion), constituer une garantie de sérieux, de compétence et de crédibilité des personnes concernées. S’agissant de la baisse ou pas des impôts, il y a visiblement deux opinions qui s’opposent : ceux qui disent « les impôts payés n’ont pas baissés, c’était la promesse », et donnent leurs chiffres, et ceux qui disent « les taux ont baissés, la promesse a été tenue », et donnent leurs chiffres. Vous remarquerez que les deux sont FACTUELLEMENT exacts. C’est à chacun, à la lumière des écrits de la campagne des municipales, de se faire son opinion. C’est pour cela que nous publions les informations des uns, et permettons aux autres de commenter, sans parti pris. Nous vous remercions pour votre lecture régulière de La Gazette Locale.

Les habitants de Vaison Ventoux en ont marre de vos querelles intestines, alors qu’ils rencontrent tous les jours des problèmes de transport ou d’emploi, dus à votre impuissance à les résoudre.

Vous parlez de l'intercommunalité qui n'a rien à voir avec le communiqué publié. Quoique.... Il est vrai que le vice-président chargé du développement économique s'appelle Jean-François Périlhou et que son action à l'intercommunalité est aussi volatile que ses promesses de campagne....
X