Article précédent
UNE AUTOMOBILISTE BLESSÉE
Article suivant
OUVERT – FERMÉ

LES CANTONALES SE PRÉPARENT

Durée de lecture
2 minutes
Avancement

LES CANTONALES SE PRÉPARENT

04 Avril 2021 - 14:50
4 commentaires
Communiqué

Photo jointe au communiqué

Dans la perspective des élections départementales de juin 2021, les représentants d’associations citoyennes et des organisations politiques soussignées travaillent depuis plusieurs semaines en vue de présenter des candidats pour les élections départementales sur le canton de Camaret-Malaucène-Vaison «pour un canton écologique, social et citoyen ».

Cette volonté unitaire s'est traduite dans notre canton par la constitution d'un groupe de travail qui rassemble aussi bien les membres de nos organisations que les citoyens et dont l'objectif est d’élaborer un programme commun dans le cadre des compétences attribuées à l'assemblée départementale.

Grâce à cette approche locale, il a été possible d'affiner et d'adapter nos réponses aux attentes des habitants de notre canton. En effet, la construction collective du programme à permis de dégager les principaux thèmes qui préoccupent nos concitoyens (le social, l'agriculture et l'environnement, la culture et l'éducation, la démocratie) et d'y apporter des solutions concrètes.

Aussi, cette démarche a été l'occasion dintensifier le dialogue avec les habitants du canton et d'instaurer un lien de confance avec leurs futurs élus.

Assurément, ce programme commun constitue la base d'une union porteuse d'espoir, seule à même d’améliorer les conditions d’existence de nos concitoyens et de garantir leur participation à l'exercice de la vie démocratique dans notre canton.

Durant les prochaines semaines, nous continuerons nos travaux avec l'objectif de présenter des candidats communs qui porteront le programme. Nous invitons tous les citoyens du canton, les associations et les collectifs qui partagent nos valeurs à continuer d’enrichir nos propositions et à participer de notre action.

Signataires : David PASCAL pour Parti Communiste Français, Alexandrine MEYNAUD, Marc alheritiere pour Parti Socialiste, Renaud GUY pour La France Insoumise, Romain ROSSO pour Europe Ecologie Les Verts, Gilles MANCEL pour Génération Ecologie, Eric DESHAYES pour Génération.S , Pierre GAC pour Alliance Citoyenne, Jean Alain MAZAS pour Gauche Démocratique & Sociale.

Article précédent
UNE AUTOMOBILISTE BLESSÉE
Article suivant
OUVERT – FERMÉ

There are 4 Comments

Et les sapins de noël que le maire de Bordeaux ne souhaite plus voir, et les repas végétariens imposés à Lyon aux enfants, et ce qu'on va découvrir au fur et à mesure.

Je ne jette pas la pierre à ceux qui veulent préserver leur aéro-club , ou leurs sapins de Noël. Cela fait partie de la vie. Mais l'important, l'urgent , c'est la lutte contre le réchauffement climatique, responsable des catastrophes récentes, c'est la préservation de la biodiversité et de l'arrêt de l'élevage intensif, responsables de la pandémie actuelle, et de celles à venir. Actuellement, 64% des terres agricoles dans le monde sont contaminées par les pesticides. Nos abeilles meurent à coup de néo-nicotinoïdes. Nos enfants subissent les perturbateurs endocriniens...Nos agriculteurs meurent de la maladie de Parkingson. Alors , je salue l'initiative de ceux qui dépassent leurs appartenances à des partis pour s'entendre sur un programme de préservation de notre cadre de vie, au niveau de notre canton. Puissent-ils faire école au niveau régional et national !

Les experts de l’OMS admettent que l’hypothèse du coronavirus transmis par un premier animal, puis un second, avant une contamination de l’homme est « la plus probable ». il est acquis que le virus vient de Chine et de la chauve-souris. Cela n’a rien à voir avec le réchauffement climatique et l’élevage intensif. Je suis pour la protection des chauve-souris qui ont aussi des vertus dans la préservation de la biodiversité. Ne suivons pas aveuglément les dictats des complotistes qui ont tendance à généraliser les faits, sans les soumettre à l’analyse scientifique. La science fait progresser la santé, l’agriculture et l’alimentation tout en essayant de combattre la malnutrition dans les pays les plus défavorisés.
X