SOPHIE RIGAUT PRÉSENTE SES COLISTIERS

Durée de lecture
8 minutes
Avancement

SOPHIE RIGAUT PRÉSENTE SES COLISTIERS

Canton de Vaison-la-Romaine
07 Mai 2021 - 18:59
19 commentaires

Sophie Rigaut sera candidate aux élections cantonales du mois de juin sur le canton de Vaison-la-Romaine. Elle a présenté hier son binôme et ses remplaçants.

Sophie Rigaut a présenté hier à Entrechaux ceux qui vont être candidats sur le canton de Vaison-la-Romaine, aux élections départementales avec elle sous l’étiquette « Pour un Vaucluse solidaire et écologique ». Après un hommage au policier abattu à Avignon, elle a expliqué que sa candidature résultait d’un accord départemental sur un partage des valeurs humanistes, de solidarité et d’ouverture d’esprit, qu’elle était présentée par le PS et soutenue par la gauche solidaire. Les quatre candidats veulent « porter la voix de la gauche » et s’affirment « énormément attachés au caractère rural du canton ». Ils préparent une campagne de terrain dans le respect des règles sanitaires.

Les grandes lignes du rôle du Département dans la vie quotidienne ont été rappelées par Sophie Rigaut, conseillère départementale sortante. Les départements ont de nombreuses missions. Ils gèrent notamment la construction, l’entretien et l’équipement des collèges, l’aménagement et le développement des territoires, il finance le service départemental d’incendie et de secours (SDIS), il gère l’aide sociale à l’enfance (ASE), la protection maternelle et infantile (PMI), le revenu de solidarité active (RSA), la politique des maisons de retraite…

LES CANDIDATS
Titulaires
Sophie Rigaut, 54 ans, mariée, deux enfants, fonctionnaire
Conseillère départementale sortante, première vice-présidente du SDIS, elle est conseillère municipale à Vaison-la-Romaine et conseillère communautaire à la communauté de communes, dont elle a été vice-présidente.
Elle « souhaite continuer à travailler en concertation avec les élus et les forces vives du canton ».

Alexandre Roux, 39ans, marié, un enfant, agriculteur
Maire d’Entrechaux, il faut partie du conseil municipal depuis 2006. Il a été président des Jeunes agriculteurs du Vaucluse.
Il « veut une nouvelle génération de conseillers départementaux et porter la voix de l’agriculture ».

Remplaçants
Marlène Thibaud, 64 ans, mariée, préparatrice en pharmacie, retraitée
Maire de Camaret-sur-Aygues de 2008 à 204, conseillère municipale de 2014 à 2020.
Elle veut construire « des projets pour le bien grandir, le bien vivre et le bien vieillir en Vaucluse ».

Emmanuel Fossat
26 ans, célibataire, infirmier à domicile
Son métier de soignant lui permet de constater les difficultés des habitants et la précarité grandissante. Il veut « faire remonter la réalité du terrain et apporter des solutions »

LE CANTON

Le canton de Vaison-la-Romaine compte 29 communes, entre 33 habitants (Saint-Léger-du-Ventoux) et 5 953 habitants (Vaison-la-Romaine). Avec 28 355 habitants, c’est l’avant-dernier du département en population, avant Valréas (13 709 habitants).

There are 19 Comments

Un bilan conséquent, une conseillère départementale investie et compétante, un jeune maire qui représente le futur de notre canton. Notre canton a besoin du département, et l'expérience de Mme Rigaut et le dynamisme de M Roux ont tout pour remplir à bien cette mission. La liste sérieuse face à la monté du populisme chez le RN, aux manigances et ambitions personnelles de la droite dure de Vaison et de Cairanne. Cf puch à la communauté de communes

La plupart des communes recherchent des assesseurs. Les assesseurs sont prioritaires pour la vaccination. Les élus pourront délivrer des attestations de priorité d’accès à la vaccination pour les personnes participant à la tenue des bureaux de vote. Ce document permettra de prendre rendez-vous en centre vaccinal, même si la personne ne fait pas partie des publics prioritaires. Message d’une liste sérieuse qui s’occupe de la santé de ses électeurs

Au delà des clivages politiques il faut reconnaitre le travail de terrain au quotidien de Mme Rigaut. J'ai eu l'occasion d'avoir besoin de ses conseils pour mon papa en maison de retraite et elle s'est montrée très disponible. Au sujet de mon fils qui avait reçu une proposition de travail loin de Vaison, elle m'avait aussi expliqué que grâce au département, les communes de notre canton disposent désormais de la fibre optique. Nos villages ruraux ont bien besoin de cette connexion pour se développer et garder leurs jeunes qui peuvent télétravailler.

On connaît bien les maires, les députés, beaucoup moins les conseillers généraux ( devenues départementaux). C'est un mandat de technicien, de bon connaisseur du terrain, de travailleur. Trop dans l'ombre pour un jeune loup aux dents longues qui ne penserait qu'à sa carrière en passant son temps à soigner son image en serrant des mains ou en publiant de livres. Voire même à fomenter un putch! En revanche cette dame et son binôme m'inspirent confiance, ils auront mon suffrage.

Madame Rigaut qui connait parfaitement cette assemblée, de par son mandat mais aussi grâce à sa profession, Monsieur Roux dont l'implication, tant à Entrechaux, qu'auprès des Jeunes Agriculteurs de Vaucluse situent la volonté d'engagement, forment un binôme particulièrement pertinent. Ces candidats sont des gens qui ont l'intention d'oeuvrer pour le canton, ils le prouvent au quotidien, leur candidature n'est pas dictée par l'ambition personnelle, la soif de pouvoir ou les petits calculs Cairanno-Vaisonnais du genre "A toi les Cantonales, à moi les régionales".

C'est trop. N'oublions pas le score médiocre réalisé par Mme Rigaud en mars 2020, lors de l'élection municipale. Elle fut largement battue par le "jeune loup aux dents longues" Elle, bien sûr , n'a pas d'ambition personnelle.. Elle, bien sûr est de gauche, soutenue par toute la gauche (pas certain que ce soit le bon cheval) face au RN et à la droite dure de Vaison et de Cairanne.Si revendiquer la sécurité, la paix sociale, le respect de la police et de l'Etat, c'est faire partie de la droite dure, alors vous n'avez aucune chance d'être élue....car c'est ce que le "peuple" veut.Et n'en jetez plus, la corbeille est déjà pleine.

Le score médiocre est le résultat d'une campagne bien trop respectueuse face au populisme affiché par le maire sortant, et le vous confirmez par vos propos. M. Perilhou était prêt à tout, il s'est même revendiqué proche des gilets jaunes. ( On sait jamais si ça peut rapporter quelques voix!) ,mouvement bien connu pour son respect de la paix sociale et de la police. Quant au respect des institutions, on a pu constater à l'occasion du putch contre la communauté de communes combien il y était attaché. Mais votre message confirme que ce ne sont ni les faits ni les bilans qui comptent, seul le message populiste et clivant a droit de cité.

Oser parler de "putch" à propos de la communauté de communes, c'est à la fois insolent pour les élus communautaires qui ont voté en toute liberté, mais c'est aussi une contre vérité. Après tout que ce soit le maire de la commune la plus importante qui en soir le président n'a rien de choquant. Cela vous a-t-il choqué aussi lorsque C.Haut et P. Meffre ont présidé cette assemblée? Un peu de modération s'il vous plaît.

Quand c'est trop, c'est trop! Que reprochez vois à madame Rigaut? Son appartenance à la gauche? Et à l'inverse quelles vertues trouvez vous à monsieur Perilhou? Son positionnement Gilet Jaunes comme dit plus haut, ou LR voire... LREM puisqu'on ne sait plus trop, dans la région! Et si au lieu des vieux clivages politiques les électeurs avaient l'intelligence de comparer les bilans, les personnalités, plutot que des étiquettes que certains n'ont aucun mal à interchanger?

Xavier vous dîtes c'est pas le bon cheval. Mais doit-on assumer son orientation politique ou choisir "le cheval" en fonction des circonstances ? Ça pue un peu ce genre de conception de la politique, mais ça permet de vivre au crochet de la société quand on ne sait rien faire d'autre. Un qui l'a compris c'est Mariani! Et Peri-loup marche dans ses traces.

Petites chicailleries politiciennes : la Baronne propulsée au département un peu par hasard, après avoir tenté en vain de rafler le trône vaisonnais, s'entiche du jeune Comte adoubé par son parrain, Xavier Ier, lui même en place au département suite à la démission (surprise ?) du Roi Haut... Le tout en cocufiant les électeurs il y a 6 années déjà comme le temps passe vite entre deux défaites. Besoin d'éclaircissements ? lisez entre les lignes. Au final, seul le résultat à la sortie des urnes mettra un terme définitif à ces petits arrangements entre amis. Navrant... Mais ça ne mérite tout de même pas une tribune dans Valeurs Actuelles, ni même 3 lignes dans la Gazette. Alors j'arrête là.

Madame Rigault est la conseillère sortante donc, non elle n'est pas propulsée. Vous parlez d'arrangements? Je n'en vois pas. Un binôme est constitué. Par contre si vous voulez parler de manoeuvres politiciennes puantes regardez, comme c'est rappelé dans d'autres commentaires, du côté du tandem Perilhou-Rossin. Mais si vous êtes un lecteur de valeurs actuelles je comprends mieux votre méconnaissance du sujet.

Il ne faut pas oublié dans son bilan qu'elle a ouvré de tout son poids pour le financement d'une cave vinicole "particulière" qui n'a crée AUCUN emploi, mais financé par nos impôts , vive le département coté............ P.S.

Donc madame Rigaut serait allé taper dans la caisse, comme ça toute seule, sans que les autres conseillers du département ne l'en empêche? A moins qu'ils soient d'accord? Je ne mets pas en doute vos infos vous devez avoir un dossier solide, et je vous invite à le rendre public. Attention toutefois, le dêpartement n'est pas côté PS, il est à droite ( au benefice de l'âge)!!!!; Mais j'imagine'que'c'est la seule info non vérifiée de votre message!

en toute impartialite , je dois preciser aux fans inconditionnels de Mme Rigaud , qu ils se trompent d adversaire ; c est Roussin son rival dans notre canton et non le maire ; parfois c est difficile d accepter une defaite mais le reconnaitre c est mieux

Sans attaquer aucunement la personne... Cela n'est pas le propos , et ne sert à rien. Juste des faits ! De gauche ? Cherchez seulement ce mot dans sa plaquette pour les municipales 2020... le mot "gauche" et tout ce qu'il porte de valeurs (humanistes , sociales, culturelles) y est absent, "oublié", c'est ballot. L'heure était à l'alliance avec "En marche", mais... le vent tourne. Vous avez dit "Union de la gauche"? ... c'est une plaisanterie ! Madame Rigaut a refusé pendant des semaines toute alliance pour constituer ce quatuor, où ne figure aucun GDS, EELV, FI, PC, Alliance citoyenne, etc.) Elle n'a jamais participé aux séances de travail programmatique du groupe '"Il est temps", qui regroupait EELV, GDS, PS, PC, FI, Régionalistes, Génération S..." Vous avez dit PS... ? hem, Madame Rigaut a obtenu de justesse sa réintégration dans ce parti en faisant la promesse , il y a un mois, de régler ses 12 000€.(vous avez bien lu ! ) de cotisations non payées pendant les 6 ans de son mandat de conseillère générale (bon, uniquement dans l'éventualité où elle serait élue !) Compétences ? Oui, elle en a , mais pas au point de conserver à Vaison la subvention départementale de 225 000 €. pour Vaison- Danses lors de sa mandature , pas au point de conserver la liaison autocar entre Vaison et Avignon... Comment accorder notre confiance à quelqu'un qui passe du P.S. à "En marche" et retour, en fonction de l'intérêt électoral ?

Le comité du Pays Vaison en Marche précise que Madame Rigaut n’a jamais fait partie de notre mouvement. La République En Marche ne présente et ne soutient aucun candidat dans notre canton. Pour l’élection départementale, la liste des candidats a été publiée dans la presse locale.
X