UN LONG CONSEIL MUNICIPAL

Durée de lecture
2 minutes
Avancement

UN LONG CONSEIL MUNICIPAL

Malaucène
30 Mars 2021 - 09:47
0 commentaires

Samedi 27 mars, c’est dans la salle des fêtes du Blanchissage que s’est tenu le conseil municipal en présence des chefs de service municipaux. 

L’ordre du jour du dernier conseil municipal comptait 32 questions, réparties en dix chapitres.

Parmi les points les plus importants figurait le compte administratif 2020 où les dépenses de fonctionnement s’élèvent à 3 337 255,54 €, les recettes à 3 019 215,02 €, les dépenses d’investissements à 2 096 058,88 € et les recettes d’investissements à 1 772 796,65 €.

Le vote du budget 2021 pour les dépenses et recettes de fonctionnement s’équilibre à 3 391 450 € et à 4 627 144 € pour le budget d’investissement d’investissement.

Tous ces points ont été adoptés à la majorité (cinq contre).

Il y a eu aussi la lecture pour l’exonération des droits d’occupation du domaine public 2021 pour les commerçants du village, la demande d’aide de l’État dans le cadre de la Dotation de Soutien à l’Investissement Local pour 30 643,31 € (35 %) pour des travaux de rénovation des bâtiments communaux, mairie, écoles, ancienne Poste, bureau de police municipale. Une convention sera passée avec la Cove pour la sélection de Malaucène dans le programme « Petites Villes de demain ». Une subvention de 35 000 € a été accordée au Comité des Fêtes, dans le cadre d’une convention triennale de 2021 à 2023 ? Ont aussi été approuvé l’achat d’une nouvelle balayeuse, les modalités de la compétence « Maîtrise d’ouvrage et maintenance des infrastructures de recharge pour véhicules électriques et hybrides rechargeables » au syndicat d’énergie vauclusien, la convention d’occupation du domaine public par le syndicat vauclusien pour l’exploitation d’une station de recharge de véhicules électriques et hybrides rechargeables, l’aménagement du parking des gorges du Toulourenc par la société Roberti retenue sur appel d’offres pour 71 114,72 €.

L’annulation de la convention d’aménagement touristique entre la commune et la société Vintour sur la partie dite « La plus haute » des anciennes papeteries, bien qu’approuvée à l’unanimité a fait des vagues avec l’exposé de la conseillère d’opposition Alexandrine Meynaud à qui le maire a répondu « nous ne sommes plus en campagne électorale ».

Les demandes de subventions : auprès du Conseil départemental pour la plantation d’arbres sur la commune et pour le projet de socle numérique dans les écoles élémentaires ont été approuvées.

Les coopératives scolaires se voient attribuer une subvention de 2 000 € pour l’école élémentaire et de 1 500 € pour l’école maternelle. Ont été votés la création de postes de saisonniers : quatre adjoints techniques territoriaux à temps complet pour quatre mois et un adjoint d’animation territorial à temps non complet pour trois ans. L’octroi des subventions communales aux associations pour 2021 pour un montant global de 31 490 € pour 31 associations. L’accueil d’une stagiaire à la médiathèque pour une durée de trois mois (avril à juin), la deuxième campagne de restauration des archives (quinze parchemins) avec demande de subvention auprès de la DRAC et du Conseil départemental de Vaucluse ont aussi été votés.

Mis à part les budgets et les comptes pour lesquels les cinq élus de l’opposition ont voté contre, tout le reste a été approuvé à l’unanimité.

X