LES TABLEAUX DU CHOEUR RETROUVENT LEURS PLACES

Durée de lecture
1 minute
Avancement

LES TABLEAUX DU CHOEUR RETROUVENT LEURS PLACES

Malaucène
13 Décembre 2020 - 14:26
0 commentaires

Les tableaux du choeur de l’église Saint Michel viennent de retrouver leur emplacement après deux ans d’absence.

Après la restauration de retable de l’archange Saint Michel, Myriam Bertrand, alors élue et membre de la commission culture et patrimoine avait émis le souhait que les tableaux du choeur soient à leur tour restaurés, car ils faisaient vraiment « tâche » par rapport au retable. Ensuite, Bénédicte Martin, première adjointe de l’époque, déléguée au budget et présidente de la commission culture et patrimoine, et le conseiller municipal Daniel Hermsdorff, ont monté le dossier financier.
La restauration des sept tableaux a été confiée aux ateliers Reversible (Marina Weissman) et Arcad (Armelle Demangeot), et à l’atelier Gilles Tournillon pour l’encadrement, la dépose et repose des tableaux. Ces travaux de restauration ont débuté en 2018. Le coût de ceux-ci pour la collectivité de Malaucène a été de 30 426 € avec des subventions du conseil départemental de Vaucluse pour 21 570 € et de la Direction des affaires culturelles pour 51 996 €.

Les toiles restaurées sont dues au peintre local Joseph-Marie Monier. Elles ont été peintes en 1755 et classées au patrimoine des monuments historiques en 1908. Face au choeur, les visiteurs découvrent, de gauche à droite, les saints : Roch, Luc, Mathieu, Michel, Marc, Jean, Sébastien, rehaussés des magnifiques vitraux du maître verrier lyonnais Lucien Bégude, réalisés entre 1896 et 1897 avec Sainte Jeanne d’Arc, le baptême de Clovis, Saint Gens, Saint-Michel, Notre Dame du Groseau, les Saintes Maries arrivant à Saintes et Saint Bernard.

La réception des travaux s’est faite en présence du Père Wiesla Ukleja, curé de Malaucène, de Michel Rourre, premier adjoint, de Chantal Moczadlo, adjointe à la culture et au patrimoine, de Cécile Perrin-Marcos, chargée de mission culture et patrimoine, de Daniel Hermsdorff et de Gilles Tournillon.

X