Article suivant
CARNET

JOUR J POUR LES COMMERCES

Durée de lecture
1 minute
Avancement

JOUR J POUR LES COMMERCES

Vaison-la-Romaine
29 Novembre 2020 - 11:43
2 commentaires

C’est un grand « Ouf » qui s’exprime dans la bouche des commerçants et des clients. Un « Ouf » visible dans les rues et dans les boutiques ce samedi 28 novembre à Vaison, après 30 jours de jeûne forcé.

Il y avait foule dans la Grand Rue, entre la librairie, les boutiques et le magasin Yves Rocher obligé de faire attendre ses clients dehors vu l’exiguïté des lieux... Côté coiffeurs, chez les Frangines, on est complet jusqu’à vendredi prochain à raison de sept personnes maximum dans le salon. Côté mode, Chantal et Christelle de chez Ly&Ly ne cachent pas leur satisfaction à l’issue de ce premier jour : « Nos clients vaisonnais répondent toujours présents et aujourd’hui ils sont venus pour s’acheter des choses pour eux. On n’est pas encore dans les cadeaux ».

Côté joujoux, à l’Atelier du jouet, les clients sont au rendez-vous même si l’activité a continué au mois de novembre à hauteur de 30% grâce au site et au drive. « On a quand même attendu pour passer les commandes. Mais pour le moment tout va bien, car on n’a pas de rupture alors qu’on gère 5000 références... », explique Claire Schietecatte qui va ouvrir 7 jours sur 7 jusqu’à Noël.

Côté livres, la librairie Montfort, qui affiche une jauge de 10 personnes maxi, est optimiste et élargit ses plages d’ouverture : jusqu’au lundi 21 décembre, ce sera 7 jours sur 7 y compris à l’heure de midi.

Enfin toutes ces courses creusent l’appétit et le glacier Leone a retrouvé l’affluence autour de ses gaufres. Mais il faudra attendre les vacances de Noël à partir du 19 décembre pour une ouverture quotidienne.

Article suivant
CARNET

There are 2 Comments

Portrait de M.C. Thevenot

Nous pouvons nous réjouir pour nos commerçants qui, avec leurs employés, sont un tissu social indispensable à la vie de notre ville. Mais... que penser d'une politique publique qui ouvre les commerces 2 mois avant de ré-ouvrir les universités ? Quel est le signal ? Consommez, braves gens, épuisez les ressources de la planète, accélérez le réchauffement climatique... mais surtout, n'allez pas former votre esprit à la réflexion... vous risqueriez d'imaginer des modes de vie où l'accumulation des biens inutiles et le profit des multinationales ne serait pas la priorité !

vous felicitez l ouverture des commeces mais vous condamnez la decision gouvernementale , d une part face aux lobbies en tout genre qui font pression en se moquant des risques encourus et d 'autre part face aux comportements d une population impatiente et manipulée par les reseux sociaux et face a une certaine categorie politique irresponsable et populiste , il est difficile de trouver le bon curseur ; la surconsommation est malheureusement le resultat du comportement des individus , on ne les force pas mais on les conditionne
X