Article précédent
HOMMAGE À TINTIN

VISITE SÉNATORIALE

Durée de lecture
1 minute
Avancement

VISITE SÉNATORIALE

Malaucène/Beaumont du Ventoux
17 Septembre 2019 - 10:05
0 commentaires

Jeudi 12 septembre, les sénateurs Alain Dufaut et Alain Milon ont rendu visite aux élus des communes de Malaucène et de Beaumont du Ventoux, accompagnés de leurs attachées parlementaires, Stéphanie Parry pour Alain Dufaut et Brigitte Grall pour Alain Milon.

A Malaucène, au cours de cette visite les sénateurs rappelaient qu’ils visitaient 50 communes par an sur les 151 communes du Vaucluse, soit deux fois partout au cours de leur mandat. Joël Moczadlo évoquait la délégation de compétence de l’eau et Dominique Bodon évoquait une révision des intercommunalités avec des vrais bassins de vie. Les sénateurs annonçaient qu’une liste de 73 propositions seraient à l’ordre du jour au Sénat le 24 septembre prochain, visant à conforter le rôle des commune en tant que cellules de base de la démocratie et de l’action publique locales (consolider les compétences communales, donner aux communes les moyens d’exercice de leurs compétences, alléger le poids des normes sur les communes, faciliter l’exercice des mandats municipaux et le fonctionnement des institutions communales), à améliorer le fonctionnement des commues nouvelles (Lever les obstacles à la création des communes nouvelles, faciliter le fonctionnement des communes nouvelles en accordant une juste place à la représentation des communes fusionnées), à renouer avec l’esprit de la coopération intercommunale (articuler communes nouvelles et intercommunalité, mieux associer les communes et leurs élus au fonctionnement de l’intercommunalité, faire prévaloir les principes de subsidiarité et d’adaptation au terrain), de faciliter l’exercice des mandats locaux (simplifier le paysage intercommunal, adapter le régime indemnitaire, simplifier et renforcer le régime social, améliorer la formation et mieux accompagner la reconversion et enfin, mieux encadrer le régime de responsabilité pénale et de déontologie).

Quant à Bernard Charrasse, maire de Beaumont du Ventoux, il les a remercié de leur présence et de leur soutien au cours de ses trois mandats.
Au cours de cette visite, il a été question des indemnités pour les maires agriculteurs pour indemniser les personnes les remplaçant sur leur exploitation lors de leurs activités municipales, du PNR (Parc Naturel Régional) pour lequel le maire déclarait : « Le PNR ne nous apportera rien ».

 

 

Article précédent
HOMMAGE À TINTIN
X