« LES CANDIDATS DE LA GAUCHE UNIE »

Durée de lecture
11 minutes
Avancement

« LES CANDIDATS DE LA GAUCHE UNIE »

Canton de Vaison-la-Romaine
09 Juin 2021 - 17:39
19 commentaires

Lucien Stanzione, sénateur de Vaucluse, et Jean-François Lovisolo, président de l’association des maires du Vaucluse, sont venus soutenir le binôme Sophie Rigaut et Alexandre Roux dans leur candidature aux élections départementales.

Lucien Stanzione, sénateur de Vaucluse, et Jean-François Lovisolo, conseiller du canton de La-Tour-d’Aygues, conseiller départemental et président de l’association des maires du Vaucluse, étaient lundi à Vaison pour soutenir Sophie Rigaut et Alexandre Roux. Les deux candidats sur le canton de Vaison ont été désignés par neuf partis de gauche à la suite de discussions sur le programme qui ont « duré plusieurs mois » et ont abouti à un « accord écrit »Ils « représentent toute la Gauche », ont-ils expliqué. Ils ont donné la liste des signataires de l’accord : « PS, PCF, EELV, Alliance écologiste, Génération S, PRG, Parti Occitan, Les Régionalistes et LFI ». Lucien Stanzione et Jean-François Lovisolo affirment qu’aucune autre candidature ne peut dire représenter la Gauche sur le canton.

L’objectif de ces partis est d’obtenir une majorité au département pour réaliser le programme des formations signataires. Les trois principaux points ont été cités.

Il s’agit tout d’abord de l’expérimentation d’une allocation jeune, accordée au 18-25 ans sous condition. « Nous avons vu des jeunes faire la queue devant la banque alimentaire pour arriver à manger. On n’avait plus vu ça depuis l’abbé Pierre », a expliqué Jean-François Lovisolo, ajoutant que la majorité départementale sortante avait été complètement absente face aux difficultés des jeunes.

La deuxième priorité de cette majorité de gauche serait de lancer un grand projet d’irrigation des terres agricoles, pour permettre à l‘agriculture de continuer à prospérer en attendant que la science permette à de nouvelles variétés de faire face au réchauffement climatique.

Enfin, cette majorité de gauche veut réaliser la vélo-route qui relierait Orange à Buis-les-Baronnies, pour favoriser le tourisme.

L’expérience de Sophie Rigaut, conseillère départementale sortante, et son travail auprès des municipalités et des associations pour soutenir leurs projets ont été mis en avant par ses soutiens ; tandis que la jeunesse et le dynamisme d’Alexandre Roux, nouveau maire d’Entrechaux, agriculteur, ave plusieurs mandats de conseiller municipal, étaient cités comme un gage supplémentaire de dynamisme.

Les remplaçants du binôme sont Emmanuel Fossat, infirmier, et Marlène Thibaud, ancienne maire de Camaret.

There are 19 Comments

Perso, je vais voter pour eux. Non seulement, c'est l'équipe de Gauche officielle, ce qui garantira une rigueur dans les positions au sein du département, mais Mme Rigaut, qui est la sortante, a fait le travail. Très présente pendant tout son mandat. Des permanences dans toutes les communes. Et un très fort engagement auprès des pompiers, dont elle elle la vice présidente.

Si "la gauche officielle", c'est le Parti socialiste, alors OUI, votez des 2 mains pour Sophie Rigaut . 5 ministres socialistes avec Macron, Oui, on peut dire que c'est officiel. Et... Sophie Rigaut n'est soutenue... que par le P.S. Votez P.S. , c'est votez Macron. Mais c'est un libre choix, le vôtre peut-être. Ah oui...n'oubliez pas de demandez aux pompiers si elle s'est déplacée pour voir le sinistre de Faucon, en août 2020.

Je vous confirme que Mme Rigaut et M Roux ont passés l'épreuve de faucon sur le terrain et étaient présent en pleine nuit. Je trouve d'ailleurs sinistre d'instrumentaliser un événement comme celui-ci, de mentir pour essayer de manipuler l'opinion publique comme vous le faite.

J'ai participé depuis décembre 2020 à l'élaboration du programme de la gauche "unie" en Vaucluse. Mme Rigaut n'y a jamais participé, elle ne faisait d'ailleurs plus partie du Parti Socialiste depuis 6 ans. Elle n'est pas investie par les 9 organisations politiques signataires, au contraire, elle à refusé cet accord, préférant s'associer à des élus notables qui ne risquaient pas de la contredire. Messieurs Lovisolo & Stanzione MENTENT en affirmant qu'elle a reçu l’agrément du PCF, de La FI, PG et d'EELV & GDS, ces 5 partis ont refusé que leur sigle figure sur les documents de campagne de Mme Rigaut. Est-ce suffisamment clair ? Renaud GUY France Insoumise Délégué électoral. Co-Secrétaire du Parti de Gauche.

Quand les partis soutiennent les candidats ils mettent à leur disposition leurs logos et leurs militants ... Alors pourquoi les soutiens de Madame Rigaut et de Monsieur Roux ne sont-ils pas affichés sur sa propagande électorale ? Et pourquoi les responsables des partis dont elle semble se réclamer soutiennent-ils sur le canton la liste "Enfin, un département social, éco-logique et citoyen ?

« L’on ne me mariera pas » a déclaré Sophie Rigaut face aux partis autre que le PS. J'étais là. Je peux l'affirmer ; J’apporte mon témoignage en tant que citoyenne Vaisonnaise depuis 27 ans, native de Valréas, Gilet Jaune et non encartée. Je suis opposée à LREM, LR et Le RN. C’est clair. Les manifestations de rue, les pétitions, les comités de défense ont une vraie valeur. Mais, pour moi, il est maintenant nécessaire de prendre la main en politique pour construire une politique pas pareille, une politique démocratique, pour que la parole d’en bas soit celle d’en haut. La mise en place concrète d’une Assemblée Citoyenne en est la garantie. Je m’engage à participer à sa composition et à son fonctionnement. Dans un premier temps, j’ai travaillé au programme d’Initiative Citoyenne avec des Gilets Jaunes Vaulusiens, Jean-Alain Mazas et Pierre GAC. Dans le cadre d’une alliance, j’ai continué de participer à l’élaboration du programme avec celles et ceux d’« Enfin ! » du canton de Vaison. L’ambiance est toujours sereine, à l’écoute de toutes et de tous et constructive. J’étais présente lors des deux seules réunions auxquelles a participé Sophie Rigaut. Elle a refusé d’associer, à son binôme et à ses remplaçants, l’un ou l’autre des autres personnalités locales appartenant aux partis de Gauche traditionnels ou à Initiative Citoyenne en déclarant : « L’on ne me mariera pas ». Elle n’a pas communiqué une seule ligne de son programme. Mais, elle est partie avec le notre. Pour la Gilet Jaune que je suis, Sophie Rigaut a fait alliance avec LREM en constituant sa liste municipale 2020, soit le sénateur Claude Haut, pour ne citer que lui. Officiellement, sur notre canton, je constate, qu’aucune liste LREM n’est présente aux départementales 2021. Ce qui m’interpelle gravement. « Enfin ! » demandez à Sophie, d’expliquer l’absence de tous les autres logos de Gauche. C’est à Elle de se justifier et non à Nous.  Enfin ! », regardez notre programme et surtout rencontrez nous personnellement. C’est ce qui est le plus important. « Enfin ! » est donc la seule liste qui mérite la présence d’une Citoyenne au cœur Jaune.

« L’on ne me mariera pas » a déclaré Sophie Rigaut face aux partis de Gauche autre que le PS. J'y étais. Je peux l'affirmer. J’apporte mon témoignage en tant que citoyenne Vaisonnaise depuis 27 ans, native de Valréas, Gilet Jaune et non encartée. Je suis opposée à LREM, LR et Le RN. C’est clair. Les manifestations de rue, les pétitions, les comités de défense ont une vraie valeur. Mais, pour moi, il est maintenant nécessaire de prendre la main en politique pour construire une politique pas pareille, une politique démocratique, pour que la parole d’en bas soit celle d’en haut. La mise en place concrète d’une Assemblée Citoyenne en est la garantie. Je m’engage à participer à sa composition et à son fonctionnement. Dans un premier temps, j’ai travaillé au programme d’Initiative Citoyenne avec des Gilets Jaunes Vaulusiens, Jean-Alain Mazas et Pierre GAC. Dans le cadre d’une alliance, j’ai continué de participer à l’élaboration du programme avec celles et ceux d’« Enfin ! » du canton de Vaison. L’ambiance est toujours sereine, à l’écoute de toutes et de tous et constructive. J’étais présente lors des deux seules réunions auxquelles a participé Sophie Rigaut. Elle a refusé d’associer, à son binôme et à ses remplaçants, l’un ou l’autre des autres personnalités locales appartenant aux partis de Gauche traditionnels ou à Initiative Citoyenne en déclarant : « L’on ne me mariera pas ». Elle n’a pas communiqué une seule ligne de son programme. Mais, elle est partie avec le notre. Pour la Gilet Jaune que je suis, Sophie Rigaut a fait alliance avec LREM en constituant sa liste municipale 2020, soit le sénateur Claude Haut, Robert Lions et Pierre Scherer. Officiellement, sur notre canton, je constate, qu’aucune liste LREM n’est présente aux départementales 2021. Ce qui m’interpelle gravement. « Enfin ! » demandez à Sophie, d’expliquer l’absence de tous les autres logos de Gauche. Elle n'a aucune photo avec toutes les personnalités locales de Gauche. C’est à Elle de se justifier et non à Nous.  Enfin ! », regardez notre programme et surtout rencontrez nous personnellement. C’est ce qui est le plus important. « Enfin ! » est donc la seule liste qui mérite la présence d’une Citoyenne au cœur Jaune.

Je ne suis pas forcement toujours de droite ou de gauche. Mais ce coup ci je vais voter pour eux. Faut voir qui il y a en face. 1 équipe d'extrême gauche de Mélenchon. Et 3 équipes d'extrême droite, ou de droite dure. N'importe lequel des autres serait une catastrophe pour notre canton.

Notre liste est pluraliste, unitaire, démocratique. Si tous les responsables du canton des organisations de gauche, écologiques et citoyennes soutiennent notre liste c'est justement parce qu'elle n'est pas monolithique tel que vous semblez le croire : PS, PCF, EELV, LFI, Alliance citoyenne, Initiative citoyenne, Génération écologie, GDS. En face nous avons la droite et l'extrême droite et nous devons les battre. Les professionnels de la politique casse-croûte ne sont pas chez-nous, nous sommes pluralistes, nous travaillons depuis des années sur le terrain, avec nos associations ou dans les instances municipales ou intercommunales. Nous proposons un nouveau développement économique pour notre canton et une solidarité active, une limitation des mandats électifs et des indemnités.

Je trouve insupportables et même scandaleux les messages crayonnés sur les affiches de ces candidats. Est-ce que ce sont les seules propositions des opposants ? ça ne vole pas haut alors ! Manque de respect et déni de démocratie, ça promet pour des personnes qui aspirent à nous représenter ! Soyons sérieux gardons Mme Rigaut ! Elle connait nos communes et nos besoins.

Même Mme mûre et M Rossin mettent en avant le bilan de Mme Rigaut sur le canton de Vaison dans leur programme. Si elle a réussi à gouverner et à obtenir un tel bilan avec une majoritée de droite, qu'es que ça serait avec une majorité de gauche !

Ce qui peut être une qualité en politique pour trouver des compromis, n’a pas toujours été appréciée par les Vaisonnais, notamment lors des dernières municipales. On verra bien ce qu’en pensent les électeurs du canton…

Comme on peut le constater sur la photo, les "candidats de la gauche unie" sont madame Rigaut ayant re adhéré au PS pour se présenter à cette échéance, Madame Thibault PS et Monsieur Roux sans étiquette. Ses soutiens sont deux éminents membres de l'appareil du PS84. Cela fait donc 4 PS et un sans étiquette pour expliquer que cette liste est unitaire ! Sur les affiches et les tracts de campagne de Madame Rigaut et de Monsieur Roux n'apparaissent aucun logo des partis dont ils se revendiquent, pourquoi ?

Nous avons pris connaissance de toutes les organisations qui soutiennent le binome officiel de la gauche. Il manque toutefois les partis qui se revendiquent les héritiers deTrotsky: Lutte ouvrière, N P A et le parti des travailleurs. Qu'en est-il, Mmes et MM qui représentez la gauche? Eclairez-nous!

L'article est rempli d'inexactitude, la première et la plus inadmissible de la part de l'auteur, est de présenter la liste de Mme Rigaut comme celle de l'union des forces de gauche. Un travail journalistique un tant soit peu sérieux aurait cherché à se procurer l'accord départemental. Il n'y aurait alors qu'une évidence, il n'y a pas d'accord sur Vaison (à cause de l'entêtement de Sophie à vouloir faire cavalière seule) et la seule liste d'union des gauches sur le canton de Vaison est bien celle-ci : https://www.facebook.com/cantondevaison/photos/a.112560984340057/121212943474861/ Au-delà de l'article, ce qui est le plus décevant, c'est la manière dont Sophie s'est approprié un programme qui est le fruit d'un long travail et auquel elle n'a pas participé. J'avais une bonne option de Sophie, renforcée lors de nos deux rencontres pour tenter de former cette liste d'union, jusqu'à ce qu'elle refuse toute entente avec le groupe. Mais ce qui accentue encore plus mon sentiment de déception c'est de la voir s'accaparer un travail auquel elle n'a rien apporté. Heureusement que le groupe ne s'est pas laissé abattre et qu'une véritable liste portant toutes les valeurs et les idées humanistes et progressistes s'est finalement présentée. Merci ! Vous pouvez retrouver les grandes lignes de notre programme et qui seront largement détaillées dans les prochains jours, sur notre site : http://enfinvaison.fr/nos-propostions

Où est la GAUCHE . Où est LREM ? https://www.ledauphine.com/vaucluse/2017/09/23/jean-francois-lovisolo-le-ps-est-cliniquement-mort Par Patrice PALAU - 23 sept. 2017 à 11:30 - Temps de lecture : 2 min EXTRAIT de L'INTERVIEW : Toujours socialiste ? Oui, j’ai toujours ma carte du PS et je suis à jour de cotisation. ... Pourtant vous avez soutenu Emmanuel Macron lors de la présidentielle, et les candidats LREM aux législatives ? C’est vrai, mais je n’ai pas adhéré à LREM car j’ai une histoire particulière avec le PS. J... Selon vous, le PS n’est donc pas mort ? Il a un groupe parlementaire mais le PS est cliniquement mort. Je pense qu’il peut se reconstruire en proximité avec le président de la République et son parti. On ne peut pas être simplement dans l’opposition comme Mélenchon. Mais Emmanuel Macron n’est pas socialiste… Non mais il a engagé des réformes que François Hollande voulait initier, même s’il y a des choses sur lesquelles on peut discuter. Signé : Initiative Citoyenne

Le comité du Pays Vaison en Marche est ouvert à toutes et tous (à l’exception des extrémistes). Il n’y a pas de droit d’adhésion et ni d’obligation d’aucune sorte. La double appartenance est acceptée dans notre mouvement et le débat est libre. Venez nous rejoindre sur notre site En-marche.fr

Une erreur. Désolée. C'est abordable chez LREM. Au PS, comme elle n'a plus cotisé pendant 6 ans (durée du mandat de conseillère départementale), ce fut plus coûteux. Quand l'on aime FAIRE CARRIÈRE, l'on ne compte pas.
X