LE DERNIER CONSEIL MUNICIPAL AVANT LES VACANCES, RAPIDEMENT BOUCLÉ

Durée de lecture
1 minute
Avancement

LE DERNIER CONSEIL MUNICIPAL AVANT LES VACANCES, RAPIDEMENT BOUCLÉ

Vaison-la-Romaine
16 Juillet 2021 - 08:50
0 commentaires

Le quorum étant atteint, Jean-François Périlhou, le maire a fait valider le procès-verbal de la séance précédente,

Huit dossiers étaient à l’ordre du jour, parmi lesquels celui concernant la convention sur le plan de relance relatif à la continuité pédagogique, par un socle numérique dans les écoles élémentaire exposé par Elizabeth Marie Michel, adjointe aux écoles. Ce plan favorise la constitution de projets fondés sur trois volets : l’équipement des écoles d’un projet numérique de base en termes de matériels et de réseaux informatiques, les services et ressources numérique, l’accompagnement à la prise en mains des matériels et des ressources numériques. Une subvention de 38 250€ sur un montant de dépenses de 55 500€, ayant été accordé par le Ministère de l’Education nationale.

Après l’adoption à l’unanimité de ce plan de relance, les élus ont validé à l’unanimité les points suivants :

- La délégation de la compétence d’organisation des transports scolaires de la communauté de communes « Vaison Ventoux », auprès de la commune de Vaison la Romaine

- La subvention de 320€ pour les jeunes et de 2000€ pour le fonctionnement au Rugby club vaisonnais

- La convention d’utilisation des installations sportives communales par les collèges publics vauclusiens

- La constitution d’un nouveau groupement d’achat, regroupant 18 entités pour renégocier entre autres, un nouveau contrat pour la fourniture d’électricité des bâtiments et équipements publics.

- Le nouveau contrat d’affermage du service public d’assainissement collectif, à la « Lyonnaise des eaux ».

- Le contrat de concession et de ses annexes, liées au renouvellement de la concession pour service public de développement et de l’exploitation du réseau de distribution d’électricité et de la fourniture d’énergie électrique établie par Enedis.

- Considérant que l’apprentissage permet à des personnes âgées de 16 à 25 ans d’acquérir des connaissances théoriques, dans une spécialité et de les mettre en application dans une entreprise ou une administration (formation sanctionnée par la délivrance d’un diplôme ou d’un titre, les élus ont adopté à l’unanimité ce contrat d’apprentissage, comme la création de quatre emplois non permanents, pour les besoins de personnel nécessaire sur les groupes scolaires de la ville.

Un conseil municipal qui a duré 29 minutes et qui n’a suscité aucun débat.

 

JJA

 

X