LE MAIRE MET LES CHOSES AU POINT

Durée de lecture
2 minutes
Avancement

LE MAIRE MET LES CHOSES AU POINT

Malaucène
02 Février 2021 - 20:52
0 commentaires
Communiqué

À la suite du communiqué adressé par des élus, le maire, Frédéric Tenon, nous à fait parvenir le communiqué ci-dessous.

Je veux maintenant revenir à des choses plus simples et évacuer le catastrophisme et le désarroi que quelques commissions faites par mails ont provoquées dans les rangs des élus de la minorité. La vie démocratique et la vie municipale ne sont pas en danger je les rassure ! Nous ne sommes pas d’abominables cachotiers et tous les dossiers sont bien évidemment, par tous les élus, consultables dans la maison commune.

De plus, pour cet épisode, nous avons été sollicités par un membre du groupe minoritaire pour faire ces commissions en visio-conférence à cause de la pandémie et par mesure de prudence. À ce jour le matériel mairie est loin d’être performant et une réunion avec des coupures de son ou d’image n’était pas viable. Nous avons donc sollicité des devis pour mieux équiper la mairie et ces demandes seront prochainement présentées en commission.

S’agissant des sujets abordés, il nous semblait qu’ils étaient tous de nature consensuelle et les demandes de subventions ne sont pas une chose acquise ni une certitude de travaux.

L’opposition à d’autres interrogations ou inquiétudes s’agissant de la politique municipale avec des points techniques et d’autres plus politiques ou polémiques, mais le cap et la barre sont bien tenus. Nous mettons en oeuvre le programme que nous avons présenté aux malaucéniens et qui devient notre projet de mandat. Tout simplement.

La maison médicale : tout est prêt , les travaux vont commencer et le dossier n’est pas caché ni secret, ni ne prête à polémique.

Le comité consultatif : nous ne l’ajouterons pas à la liste des comités « Théodule » mais après la crise sanitaire nous mettrons en place des réunions thématiques et de quartier !

L’aide aux entrepreneurs : l’exonération de taxe fera l’objet au préalable, d’une discussion en commission !

La taxe foncière : notre programme stipulait le gel des impositions, pour l’instant nous nous y tiendrons !

Le bilan social et le plan de formation : les informations arriveront dans vos boites mail très prochainement.

La captation vidéo des conseils : nous avançons sur ce sujet mais il reste encore à régler quelques problèmes techniques et déontologiques.

Il reste le grand sujet celui des anciennes Papèteries. Nous avons mis fin, à la joute juridique stérile, le vallon de Groseau est et restera inconstructible. C’était un de nos grands engagements, il est tenu.

Nous n’avons pas l’intention de nous lancer dans des batailles juridiques pour acheter ou requalifier la zone, de modifier tout le SCOT etc… Ce sont des grosses sommes dépensées sans aucune garantie.

Nous resterons fidèle à nos promesses et la partie basse de l’ancienne usine restera un site dédié au tourisme. Ce sont des terrains privés et les propriétaires peuvent faire ce qu’ils veulent-comme dit l’opposition- mais à condition de respecter la loi ce que certains omettent de rappeler dans leurs courriers.

Nous avons simplement demandé des garanties et ce sont nos exigences : la certitude de la construction d’un hôtel haut de gamme et d’appart-hotels , des constructions limitées à l’ancien site industriel, une emprise au sol inférieure à celle des papèteries, une intégration paysagère et écologique et la libre circulation des réseaux d’irrigation. Dernièrement les promoteurs se sont manifestés et nous ont présenté une esquisse qui répond à toutes nos demandes.

Et bien évidemment nous ferons tout pour que la partie imperméabilisée de la « plus haute » soit dédiée à l’artisanat voire à une pépinière d’entreprises et se sera l’objet d’une future négociation.

X