Article précédent
CARNET
Article suivant
CARNET

VAISON-VENTOUX COLLECTE LES ANCIENS MOBILES

Durée de lecture
1 minute
Avancement

VAISON-VENTOUX COLLECTE LES ANCIENS MOBILES

Intercommunalité Vaison-Ventoux
07 Janvier 2021 - 21:33
0 commentaires

La communauté de communes Vaison-Ventoux participe à l’opération d’Orange qui collecte les anciens mobiles en vue de leur recyclage.

Jusqu’au 15 mars, la communauté de communes Vaison-Ventoux organise sur les 19 communes qui la composent une collecte de téléphones mobiles usagés, et des tablettes,avec si possible leurs chargeurs et accéssoires. Elle est la première collectivité du Vaucluse à s’investir dans cette opération, organisée en partenariat avec Orange. Pour participer, il suffit de rapporter son ancien mobile à la mairie de sa commune ou au siège de l’intercommunalité (à Sablet, à la bibliothèque, « plus centrale » selon le Jean-Pierre Largier, également maire du village).

Après son soutien au lancement de La Musardière, pilier local de l’économie circulaire, la communauté de commune lance là une nouvelle opération écologique à la portée de tous.

Cette opération de collecte baptisée « Ramene ton mobile » a été présentée cet après-midi à la presse par Jean-Pierre Largier, président de l’intercommunalité Vaison-Ventoux, et Smail Outahar, de la direction régionale d’Orange. Selon les estimations communiquées par ce dernier, 100 millions de téléphones dormiraient dans des tiroirs, usés, en panne ou dépassés. Selon l’Ifop, 28 % des Français avaient déjà acheté un mobile reconditionné en 2019 contre 20 % en 2018.

Orange vient de lancer son programme pour la reprise, le recyclage et le reconditionnement des smartphones. 24 millions de smartphones neufs sont vendus en France chaque année. Selon les estimations d’Orange, pour les mobiles remplacés, environ quatre millions vont sur le marché de l’occasion, un million sont repris par des opérateurs, un million vont dans des collectes citoyennes, cinq millions seraient envoyés à l’étranger, et treize millions finissent oubliés chez les particuliers.

QUE DEVIENNENT LES MOBILES RÉCUPÉRÉS ?

Un mobile récupéré peut suivre trois filières. S’il n’est en panne, il est envoyé dans une filière de recyclage au Havre. Les métaux et plastiques sont récupérés pour redevenir de la matière première. S’il est trop vieux pour le marché français, l’appareil est revendu à l’étranger, notamment en Afrique. Orange, de son côté, essaie de récupérer des mobiles inutilisables en Afrique pour les ramener au Havre, et ne pas laisser de déchets là-bas. Enfin, si le smartphone rapporté est en assez bon état et d’un modèle encore demandé, il peut entrer dans la boucle du reconditionnement, dans laquelle investit Orange, avant d’être revendu à prix réduit. Orange s’est associé à des acteurs français pour son programme, les Ateliers du Bocage, une Société coopérative d’intérêt collectif affiliée à Emmaüs. L’argent est remis à Emmaüs Afrique. Une trentaine d’emplois ont déjà été créés dans la filière.

Article précédent
CARNET
Article suivant
CARNET
X