Article suivant
CARNET

NOËL AVANT L’HEURE POUR LA CATHÉDRALE DE LA HAUTE VILLE...

Durée de lecture
1 minute
Avancement

NOËL AVANT L’HEURE POUR LA CATHÉDRALE DE LA HAUTE VILLE...

Vaison-la-Romaine
13 Octobre 2020 - 16:43
0 commentaires

Mardi dernier un bel aréopage d’institutionnels, journalistes et bénévoles était réuni sous les voûtes de la cathédrale Sainte-Marie-de-l’Assomption.

But du jeu : lancer la souscription par la Fondation du Patrimoine destinée au financement des travaux de restauration de la cathédrale, notamment de la toiture. Cette souscription vient à la suite du loto du Patrimoine organisé par la mission Bern. Celle-ci a retenu parmi 100 projets en France la consolidation du rocher sur lequel est bâtie la cathédrale de la haute ville. Un devis à 600 000 € qui va donc être couvert, mais en partie seulement, par les fonds récoltés par le loto du patrimoine.
« Il faudra donc faire pression auprès des administrations et rechercher des mécènes privés pour boucler le financement », explique Patrick Neyrat, président de l’AECM. « D’autant que notre mécène, Léonard Gianadda, nous a promis un nouveau don de 100 000 € pour les travaux de toiture qui ne pourront être lancés que si nous arrivons à financer la consolidation du Rocher : un beau challenge à relever ».

Voilà pourquoi en ce mardi matin, du renfort médiatique avait été appelé : Franz-Olivier Giesbert était aux côtés de Patrick Neyrat, de Jean-François Perhilou, maire, de Sophie Rigaut, conseillère départementale et de Jean-Alain Mazas, délégué de proximité de la Fondation du Patrimoine.


Sophie Rigaut, Jean-Francois Perilhou, Franz Olivier Giesbert, Jean Alain Mazas et Patrick Neyrat.

Sans compter l’invité-surprise, Léonard Gianadda... relayé en direct depuis Martigny par téléphone, grâce à un ampli Bluetooth, qui confirme : « Je sais que je fais du chantage, c’est pas beau, mais c’est efficace. Dès que vous avez le financement du Rocher, je participe à hauteur de 100 000 € ». Jusque-là, rien de nouveau. Mais le mécène suisse n’en reste pas là et déclare quelques instants plus tard : « Si c’est comme ça, j’augmente la mise à 150 000 €. Je n’oublie pas ce que je dois à Vaison et au final je vous dois beaucoup plus que ce que je vous donne... » Un vrai scoop !

Du côté de la Fondation du patrimoine du Vaucluse, un autre scoop est annoncé : un « club de mécènes du patrimoine de Vaucluse » va être lancé avec Freddy Guillet (Alu Vaison) comme président. Le club aidera lui aussi à financer la cathédrale.

L’horizon s’éclaircit donc pour la cathédrale après cette pluie de bonnes nouvelles.

Les travaux en chiffres :

Montant des travaux déjà réalisés et financés : 600 000 €, dont 150 000 € par l’AECM, auxquels s’ajoute le financement des vitraux par Léonard Gianadda pour 200 000 €.
Financements acquis de la part de Léonard Gianadda sur les travaux à venir : 140 000 € déjà versés et 150 000 € promis ce jour.

Article suivant
CARNET
X