Article précédent
CHÔMAGE : LE POINT

LES COMPTES DE LA COMMUNE EXAMINÉS

Durée de lecture
1 minute
Avancement

LES COMPTES DE LA COMMUNE EXAMINÉS

Vaison-la-Romaine
30 Juin 2020 - 23:07
0 commentaires

Le conseil municipal de lundi soir s’est déroulé dans la salle des mariages, pour des raisons de distanciation physique.

Le conseil s’est ouvert sur la désignation des représentants de la commune aux organismes extérieurs. Il s’est poursuivi par l’examen des comptes de 2019. Ils ont été approuvés, l’opposition municipale s’abstenant. Les taux d’impositions sont inchangés.

LES COMPTES 2019
Les dépenses de fonctionnement s’élèvent à 10 066 000 euros, dont 2.6 millions de charges à caractère général, et 5.8 millions pour le personnel. La hausse par rapport à 2018 est de 10.33 %. Les recettes de la même année sont de 11 138 000 euros, en hausse de 5.72 % par rapport à 2018, dont 7.4 millions proviennent des impôts et taxes, 1.33 million du produit des services, et 1.2 millions des dotations et participations.
En investissement, 4.46 millions ont été dépensés.

TAUX D’IMPOSITION
Le maire, Jean-François Périlhou, a proposé, « déçu mais en responsabilité », après avoir rappelé la baisse des taux des années précédentes, de ne pas baisser les taux. Il a justifié cette décision par les pertes financières occasionnées par la pandémie, « des centaines de milliers d’euros ». Il a indiqué que la commune ne votait plus les taux de la taxe d’habitation, en voie de disparition, en raison de sa réforme.

PERSONNEL
Les élus ont voté leurs indemnités. Ils ont aussi approuvé la création de postes pour accroissement temporaire d’activité.

COURS TAULIGNAN
Au cours des débats, le maire a expliqué que les travaux du cours Taulignan, prévus fin 2020, sont reportés à 2021, pour ne pas impacter encore plus, après les fermetures dues à la pandémie, les finances des commerces de cette voie.

LE BRUSQUET
Le maire a été interrogé par Sophie Rigaut sur une dépense d’avril 2020, de 5 700 €, pour une « étude préliminaire de l’aménagement futur de la zone du Brusquet ». Il a répondu qu’il s’agissait de préparer un document d’orientation d’aménagement et de programmation (OAP)*.

*Un OAP est inclus au PLU, définissant la gestion de l'espace sur des quartiers à enjeux spécifiques.

Article précédent
CHÔMAGE : LE POINT
X