Article précédent
CARNET
Article suivant
VŒUX DU MAIRE

VAISON DANSES : LE PROGRAMME EST CONNU

Durée de lecture
2 minutes
Avancement

VAISON DANSES : LE PROGRAMME EST CONNU

Vaison-la-Romaine
17 Janvier 2020 - 17:54
1 commentaires

L’édition 2020 de Vaison Danses, la 25e, sera marquée par une première mondiale et une première nationale. Elle comprendra six spectacles et deux soirées consacrées aux « talents du territoire ».

La présentation du festival a eu lieu le jeudi au Comptoir des Voconces. Elle a été faite par Pierre-François Heuclin, directeur artistique, en présence du maire, Jean-François Périlhou, et de Corinne Testud-Robert, vice-présidente du Conseil départemental. Léonard Gianadda, dont la fondation soutient le festival pour la première fois, a tenu à assister à cette présentation.

Le premier spectacle aura lieu le 12 juillet, avec en première mondiale « Lysistrata ou La Cité des dames », créée spécialement pour Vaison Danses, avec le soutien de la Fondation Gianadda. Les danseurs de l’école-atelier Rudra Béjart Lausanne Y expriment dans leurs danses avec humour et impertinence, un monde qui peine à changer son regard sur les « Dames dans la cité ».

Le 15 juillet, la compagnie Aterballetto interprétera « Don Juan », une Chorégraphie de Johan Inger. Ce Don Juan est un jeu intime, où la danse est une loupe pour chacun des personnages révélant de manière raffinée le monde intérieur des hommes et des femmes sur scène

La compagnie de cirque contemporain Recirquel présentera le 18 juillet « My land », une chorégraphie de Bence Vági. « My Land » se focalise sur les racines de l’humanité, et exprime le lien éternel entre l’homme et la terre mère, dans un espace empli d’illusions.

« Amor » sera joué le 22 juillet par la compagnie Grenade. Sous la direction artistique de Josette Baïz, elle reprendra des pièces qui ont marqué leur époque.

Le 25 juillet, « ¡ Fandango ! », sous la direction artistique de David Coria et David Lagos, sera interprété par eux-mêmes, accompagnés sur scène de Paula Comitre, Florencia Oz et Marta Gálvez. Les Fandangos représentent un axe transversal de la culture espagnole présent depuis plus de 500 ans, tant dans des domaines sociaux que dans l’intimité des foyers.

Le festival se terminera le 29 juillet avec « Folia », une chorégraphie de Mourad Merzouki, où la danse hip-hop rencontre les musiques baroques du Concert de l’Hostel Dieu, mais pas seulement : la danse contemporaine, la danse classique ou encore un derviche tourneur s’y entremêlent.


Pierre-François Heuclin

« Six compagnies européennes, dont deux Françaises, 84 danseurs, circassiens et musiciens internationaux, seize chorégraphes, talents émergents et de renommée mondiale, placés sous la figure tutélaire de Maurice Béjart, qui veillera au-dessus du théâtre antique de Vaison-la-Romaine. Voilà toute la richesse et la diversité, sans frontières, de notre programme 2020, ouvert sur toutes les danses : contemporaine, hip-hop, flamenco, classique et néo-classique, cirque danse... » présente Pierre-François Heuclin.

L’école de danse intercommunale Vaison-Ventoux et Pulse présenteront les 19 et 20 juin les préambules du festival.

Article précédent
CARNET
Article suivant
VŒUX DU MAIRE

There is 1 Comment

Dommage que la municipalité organise des spectacles mais soit incapable de rembourser lorsque ceux ci sont annulés ! J'attends toujours le remboursement du spectacle boxe boxe depuis juillet ! A moins que l'argent n'ai servi a en mettre plein les yeux aux vaisonnais avec les spectacles de rue . Espérons qu'avec le nouveau budget à priori déjà bien entamé, les financements se débloquent .
X