L’OUVÈZE DÉGAGÉE

Durée de lecture
3 minutes
Avancement

L’OUVÈZE DÉGAGÉE

Vaison-la-Romaine
05 Septembre 2019 - 15:21
5 commentaires

Le Syndicat mixte de l’Ouvèze provençale a lancé une opération de nettoyage des végétaux qui encombraient le lit de l’Ouvèze dans la traversée de Vaison.

Une énorme pelle mécanique, équipée d’un broyeur, a descendu de lit de la rivière à partir du pont romain pour détruire les arbres et les arbustes qui l’encombraient.

Le résultat est spectaculaire.

Cette mesure semble être une sage mesure, le mois de septembre étant propice aux crues, on le sait bien à Vaison où tout le monde se souvient de 1992. Cette année-là, la ville est ses environs ont été victimes d’un « épisode cévenol » particulièrement violent. Cela se produit lorsque le vent apporte l’eau de l’évaporation de la Méditerranée sur les terres. Le phénomène est d’autant plus à risque que la mer est chaude. Et cette année, elle l’est particulièrement, en raison de la canicule…

There are 5 Comments

T'as raison Bizet. L'entretien des valats, c'est une catastrophe. Comme des chemin communaux d'ailleurs. A part vider les caisses de la ville pour faire venir des chanteurs à la mode et couper des rubans d'inauguration, tout à été abandonné par la mairie.
Portrait de BIZET

Que je sache l'entretien des vallats est sous la responsabilité du Syndicat mixte de l'ouvèze provençale et non de la mairie.A vérifier bien sûr......Prouvez que les caisses sont vides à cause des artistes à la mode(Danse,Variétés,Théâtre,Cinéma)et puis on en reparlera!Chanteur à la mode comme JL Aubert?????C'est plutôt une icône de la chanson française qui a traverser toutes les époques et continuera comme Renaud son pote et bien d'autres .
Portrait de Syndicat Mixte Ouvèze provençale

Bonjour, Directeur du syndicat de l'Ouvèze, je me permettrai d'apporter quelques précisions et corrections à certaines informations. Ce que l'on appelle l'entretien des rivières (coupe, débroussaillage de la végétation, enlèvement des bois morts et embâcles, enlèvement de petits bancs de galets) est une obligation non pas du syndicat (ou de toute autre collectivité) mais du propriétaire riverain. Je vous invite à lire l'article L215-14 du code de l'environnement que vous trouverez facilement sur Internet. Tout cela vient du fait que l'ouvèze et ses affluents sont des rivières que l'on appelle non domaniales c'est à dire dont le lit appartient aux propriétaires riverains (voir l'article L215-2 du code de l'environnement). Une collectivité comme le syndicat peut quand même intervenir 1/ si l'assemblée en a la volonté et 2/ s'il y a carence des propriétaires et c'est donc le cas. Mais cette intervention nécessite une autorisation du Préfet par rapport à la loi sur l'eau et pour obtenir une déclaration d'intérêt général car la collectivité remplace alors les propriétaires privés dans leurs obligations et investit donc de l'argent public sur des terrains privés d'où la déclaration d'intérêt général pour pouvoir le faire. Comme l'article et les commentaires le disent, les travaux sont faits pour dégager l'Ouvèze mais pas que : ça permet aussi de limiter la fixation des bancs de galets par les souches et racines des arbres, ça redonne un caractère de rivière dit en tresse typique d'une Ouvèze un peu plus originelle. (rivière en tresse = rivière à bancs de galets non boisés, avec plusieurs bras d'eau qui coulent de part et d'autre). Et donc les travaux sur les Valats ont suivi en septembre dans la zone urbaine pour améliorer l'écoulement et pas en amont où justement, il vaut mieux laisser plus de végétation pour freiner l'arrivée d'eau en ville. Pour ce qui concerne la compétence obligatoire et exclusive, il s'agit de la compétence dite GEMAPI "gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations" qui a été transféré au syndicat par les communautés de communes du bassin. Elle permet justement d'intervenir en entretien mais en aucun ne supprime les obligations réglementaires existantes sur les propriétaires. Pour toute information et demande de précisions, vous pouvez nous contacter par mail : sm.ouveze.provencale@wanadoo.fr
X