LES PROJETS DE SUPER U

Durée de lecture
2 minutes
Avancement

LES PROJETS DE SUPER U

Vaison-la-Romaine
08 Avril 2019 - 12:05
2 commentaires

Pour mieux informer les commerçants Vaisonnais, la direction de Super U a tenu à les rencontrer sur place pour leur expliquer le projet de réorganisation du magasin.

En présence de Jean-Pierre Larguier, président de l’Intercommunalité Vaison Ventoux, de Stéphanie Chatillon, présidente de l’association de commerçants Les Voies Romaines, ainsi que de quelques commerçants, Étienne Renet, président de SAS VAISODIS a tenu à clarifier la situation du projet.

La SAS VAISODIS exploite plusieurs enseignes U dont les magasins de Nyons depuis 10 ans, Carpentras 1000m² route de Mazan depuis avril 2017, Courthézon U Express de 1000 m² et Châteauneuf du Pape 300m² qui emploie cinq collaborateurs et sert de formation pour les futurs responsables, actuellement trois jeunes étudiants en alternance dont un passant son Master 2 en juin, et bien sûr, le magasin de Vaison qui emploie plus de 110 personnes.

Il faut rappeler que Système U est une coopérative de commerçants indépendants associés. À la tête de chaque magasin, il y a un patron comme dans tout commerce. C’est le cinquième opérateur en France et un des derniers groupes indépendants.

Autour d’Étienne Renet, adjoint au maire de Villedieu et membre actif de l’Aroc qui a participé à la reconstruction des orgues de la cathédrale, étaient présents Emmanuel Seyssiecq, directeur du magasin depuis quelques mois, et Damien Bertoncino, chargé de communication depuis deux ans.

Étienne Renet, après avoir précisé que ce magasin avait été prévu pour le quart du chiffre d’affaires réalisé aujourd’hui donc le quart du personnel actuel, avait besoin d’informer ses pairs pour éviter toute polémique notamment depuis son échec récent en Commission Départementale d’Aménagement Commercial (CDAC), il a d’ailleurs ajouté qu’un recours a été déposé à la CNAC Commission Nationale d’Aménagement Commercial (CNAC) le 19 mars qui doit statuer avant le 19 juin, et que l’objet du projet est de réorganiser le magasin pour le confort de ses clients et de son personnel, les locaux étant devenus exigus par rapport à son activité.

Le projet, c’est, selon les responsables du magasin :

  • 455 m² d’agrandissement et de modernisation pris sur la galerie principalement pour le confort des clients et du personnel en élargissant les allées et en réorganisant le magasin, sans agrandir le bâtiment existant.
  • Le déplacement du stockage en zone des Écluses avec création de deux emplois,
  • Le déplacement des bureaux sur le toit,
  • La modification de la zone de livraison pour permettre aux camions d’entrer et de sortir en marche avant compte tenu du passage des élèves du collège et du lycée,
  • Une façade végétalisée sur l’avenue Marcel Pagnol,
  • La création de 15 postes soit huit équivalents temps plein,
  • Le commerce de centre-ville ne sera pas touché dans la mesure où le magasin ne proposera pas plus de références qu’actuellement.
  • La Direction espère être entendue par tous les protagonistes, résultat à suivre en juin prochain.

 

There are 2 Comments

Incroyable à plus d'un titre : - de voir un magasin s'agrandir et ne pas proposer plus de références à la vente (on se moque de qui ?), - de voir la promesse d'un mur végétalisé comme celui du parking actuel ? (au secours), - d'entendre que le commerce de centre-ville ne sera pas menacé et tout ça en présence de la présidente de l'association des commerçants sans mot dire ? (très bizarre et sans doute unique en France !), - etc etc... tartUferie ! Espérons que la commission nationale soit aussi "clairevoyante" que la commission départementale
X