COURS DE FAC AU LYCÉE

Durée de lecture
1 minute
Avancement

COURS DE FAC AU LYCÉE

Vaison-la-Romaine
08 Février 2019 - 14:27
0 commentaires

Claudie Gourjon présente Agnès Spiquel

Venue spécialement de Paris à l’invitation des enseignants de lettre, Agnès Spiquel, professeur de lettre en faculté à la retraite, présidente de la « Société des études camusiennes » a présenté aux élèves des classes de première une conférence sur Albert Camus. Les membres de l’Université pour Tous étaient invités et ont suivi l’intervention.

« Pour vous, qui alliez partir en université, c’est un véritable cours de fac qui vous est proposé », a expliqué aux élèves Claudie Gourjon, professeur de français, en présentant l’intervenante.

Ces classes ont au programme La peste et L’étranger, et Agnès Spiquel se proposait de montrer dans sa conférence les diverses adaptations de L’étranger, notamment algériennes, et de discuter sur « qu’est-ce qu’on a le droit de faire avec une œuvre ? ».

La Société des études camusiennes (SEC) a été créée en 1982. Agnès Spiquel en est la présidente depuis 2004. Elle réunit des amateurs et des lecteurs de l’œuvre d’Albert Camus, à travers le monde : elle compte des adhérents dans 24 pays, sur les cinq continents. Au Japon, les adhérents sont regroupés en une section dirigée par Hiroshi Minho. Aux États-Unis, la section est dirigée par Jason Herbeck. Les 20 membres du Conseil d’Administration de la SEC viennent de huit pays différents.

La Société des Études Camusiennes se donne pour objectif de participer à la connaissance de la vie, la pensée et l’œuvre de l’écrivain grâce à :

une revue annuelle, Présence d’Albert Camus

un journal électronique trois fois par an, Chroniques camusiennes

un site internet : www.etudes-camusiennes.fr

différentes sortes de rencontres et manifestations.

X