UN GRAND PROGRAMME POUR LE 25e FESTIVAL BRASSENS

Durée de lecture
5 minutes
Avancement

UN GRAND PROGRAMME POUR LE 25e FESTIVAL BRASSENS

Vaison-la-Romaine
16 Septembre 2021 - 11:49
0 commentaires

Le programme du festival Brassens, dont la 25e édition coïncide avec les 100 ans de l’artiste, a été dévoilé.

Hier, à l’auditorium du village vacances « Léo Lagrange », Jean Marc Dermesropian directeur artistique, Julien Bliard directeur du village et les membres du bureau, ont dévoilé la programmation du festival Brassens, qui se déroulera du samedi  9 octobre au dimanche 17 octobre. Mais avant de présenter l’ensemble des artistes présents au festival, Jean Marc Dermesropian a donné des nouvelles rassurantes de Georges Boulard , fondateur de ce festival et président de l’association « les Amis de Georges Brassens », qui a été très touché par les très nombreux messages de soutien qu’il a reçu durant son indisponibilité.

Neuf jours de festival, 18 concerts, 54 artistes, des ateliers chants et guitares.

Un festival exceptionnel, par son programme spécial centenaire, car Brassens aurait eu 100 ans le 22 octobre et avec plus de 54 artistes, dont beaucoup de fidèles du festival, des nouveaux et des têtes d’affiche, comme Yves Duteil , Francis Lalanne , Pascal Daniel et André Chiron, présents depuis la création du festival. Un festival qui ne peut exister sans l’engagement d’artistes, de partenaires, de nombreux et fidèles bénévoles, qui partagent la même passion pour Georges Brassens et la chanson française.

Comme à chaque festival, chaque jour des artistes du festival assureront des animations chantées et musicales au « Foyer résidence la Sereno », pour la plus grande joie des résidents, et seront présents sur le marché place de la poste. 

Si une grande partie des spectacles se dérouleront au « village vacances Léo Lagrange «  partenaire incontournable dont les animateurs ont adopté le pseudo « Au village sans prétention », 3 spectacles, se produiront à l’espace culturel « Patrick Fabre »  Pascal Danel, André Chiron et Yves Duteil , celui de Francis Lalanne étant prévu au village vacances.

Comme le rappelle Georges Boulard dans son ouvrage « Brassens Passionnément »de son vivant il avait vendu plus de cinquante millions de disques, aujourd’hui cinq ou six fois plus. Ses admirateurs sont toujours nombreux. Traduites dans près de 50 langues ou dialectes, ses chansons ont été enregistrées par près de 1000 interprètes ». Alors bien sûr, Brassens n’est pas mort ».

Renseignements Réservations : Les Amis de Georges Brassens – 06 07 13 05 59   www.brassens-festivalvaisonlaromaine.eu
Contact : 07 55 83 03 60   contact@brassens-festivalvaisonlaromaine.eu
Site de l’association : http://www.brassens-festivalvaisonlaromaine.eu

JJA

LE PROGRAMME COMPLET

Samedi 9 octobre
21 heures : « Libère tes… ».
Une première dans l’histoire du festival : l’équipe du Village met d’entrée de jeu les festivaliers au contact de celles et ceux qui vont les chouchouter tout au long de ces neuf journées... « Au village sans prétention ! »
En 1re partie : Jean-Marc Duchemin chante « Le vin dans tous ses états, de Couté à Laffaille ».

Dimanche 10 octobre
14 h 30 : Michel Avallone, accompagné par Dorine Duchez et Claude Delrieu chante Georges Brassens. Dans son dernier CD intitulé « L’éternel estivant », le Sétois Michel Avallone, de sa voix grave et profonde, s’empare avec talent et respect d’une part de l’œuvre de son aîné concitoyen.
En 1re partie : Michel Maestro, une voix d’or au service des plus belles chansons francophones.

21 heures : Sébastien Chaperon, chante Jean Ferrat. Au fil des années, Sébastien Chaperon s’est hissé au niveau des meilleurs interprètes des chansons du poète d’Antraigues. Une voix qui se rapproche de celle de son mentor, accompagnée par les doigts de Jean-Marc Monniot qui volent, volent, volent au-dessus des touches de son piano.
En 1re partie : Evelyne Bailly-Grandvaux chante « Femmes, tout simplement ». Passionnée, généreuse et toujours sincère dans ses interprétations riches de vives émotions, qu’elle s’accompagne de sa guitare ou de son clavier.

Lundi 11 octobre
14 h 30 : Alain Sebbah chante Serge Lama : « Non seulement j’entends la voix de Lama, mais j’entends aussi son souffle, sa respiration » dit Bernard Laroche, accordéoniste de Serge Lama.
En 1re partie : Cathy Fernandez, accompagnée par Michel Vivoux et Claude Delrieu nous offre un florilège de ses plus belles compositions.
21 heures : Philippe Forcioli : « Chansons déshabillées ». Philippe Forcioli dit, lit, déclame et… chante aussi SON Georges Brassens : le fabuliste, le moraliste, le penseur sceptique, mais dont la bonté et la compassion sur l’homme, la femme, l’amour, la mort débordent dans chaque vers finement ciselé.
En 1re partie, Anne-Marie Brun : « L’histoire d’un amour ». Une interprète remarquable, accompagnée par le piano de Jean-Sébastien Bressy, la contrebasse de Jean-Marc Pron et l’accordéon de son mentor, Jo Labita.

Mardi 12 octobre
14 h 30
 : Pascal Mary : « Du vide plein les poches ». Des années qu’on nous le réclame à Vaison. Un univers singulier. Des chansons ciselées. Une simplicité et une proximité désarmantes. Une musicalité inspirée, portée par une voix au souffle et au timbre remarquables.
En 1re partie : Erwens, accompagné au piano par Alexandre Karsenti, chante quelques-unes des chansons de son dernier album.

21 heures, à l’Espace culturel : Francis Lalanne, Grand Concert « Guitare-Voix ». Comédien, écrivain, mais surtout faiseur de chansons. Depuis plus de quarante ans, Francis Lalanne ne cesse de nous surprendre. Un grand rendez-vous dans l’histoire de notre festival.
En 1re partie : Alix. À peine vingt-cinq ans et déjà, cette jeune et jolie auteure-compositeure-interprète, est remarquée par des artistes chevronnés.

Mercredi 13 octobre
14 h 30
 : Jean-Marc Dermesropian chante et dit Aragon. Tandis que la comédienne Édith Thénot déroule la biographie du poète, Jean-Marc, accompagné au piano par Jean-Sébastien Bressy, chante et dit par cœur, vingt-huit textes d’Aragon.
21 heures, à l’Espace Culturel : Pascal Danel. Grand Concert « Du Kilimandjaro à la Place Rouge ». Si on retient de lui ces deux immenses succès : « Les neiges du Kilimandjaro » et « La plage aux romantiques », son répertoire regorge de mille autres merveilles. Venez les découvrir. Ajoutez-y un talent inouï pour interpréter les chansons de Gilbert Bécaud, vous n’hésitez pas une seconde à assister au superbe spectacle qui vous est offert.

Jeudi 14 octobre
14 h 30
 : Renée Garlène et Rodolphe Raffalli. Elle, chanteuse d’une rare justesse, délivre une version délicate et sensible du répertoire de Georges Brassens. Lui l’accompagne à la guitare, dans un duo musical de haute volée, où les notes en volutes légères entament un dialogue avec le chant.
En 1re partie : Joëlle Bruno, une de nos plus fidèles festivalières se révèle toujours comme une excellente interprète des grands auteurs de chansons.
21 heures, à l’Espace culturel : André Chiron nous propose son nouveau spectacle : « Brassens, inconnu & méconnu ». Artiste incontournable de la sphère brassénienne. L’accompagne à la contrebasse, Laurent Astoul, qu’il considère comme le petit-fils spirituel de Pierre Nicolas.
En 1re partie : Corine Chabaud. Magnifique interprète de Barbara, Brassens… Elle nous propose quelques-unes de ses chansons extraites de son dernier album intitulé « J’aime ».

Vendredi 15 octobre
14 h 30
 : Rémo Gary chante Jacques Debronckart. À bien les écouter tous deux, Gary et Debronckart, Debronckart et Gary, les thématiques et indignations sont les mêmes. L’amour et l’humanité aussi : « Chantez, chantez, voix éraillées/ Voix de cailloux, voix de cristal/ Racontez ma peine et mon mal/ Mon espérance assassinée/ Que la chanson ne soit pas gaie/ Je ne suis pas un rigolo/ Sauf quand l’âpre vin de Bordeaux/ M’a fait la cervelle embrumée ».
En 1re partie : Jacques Raulet. Excellent interprète de Brassens et Ferré… Mais pas que. Il nous offre quelques-unes de ses compositions de son dernier album : « Histoires d’artistes ».
21 heures, à l’Espace culturel : Yves Duteil. Le grand concert de l’un des plus grands auteurs-compositeurs-interprètes de sa génération… et de toutes générations confondues. Un cadeau pour notre festival.

Samedi 16 octobre
14 h 30
 : Bernard Degavre chante Georges Moustaki. Accompagné par Ariane De Bièvre à la flûte traversière et aux percussions, Barry Mc Neese à la basse et Patrick De Schuyter aux guitares. Un magnifique hommage à l’auteur du « Métèque ».
En 1re partie : Corinne Tortora et Alain Laurent. Deux habitués de la scène vaisonnaise que nous retrouvons toujours avec grand plaisir.
21 heures : Natasha Bezriche chante Barbara. Accompagnée au piano par Sébastien Jaudon, Natasha est une interprète au sommet de son art. Son hommage à Barbara est plein d’une émotion qu’elle sait si bien nous faire partager.
En 1re partie : Jacques Evrard chante Julos Beaucarne. Un Belge qui rend hommage à un autre Belge… et quels Belges !

Dimanche 17 octobre
14 h 30 :
Les Copains chantent Georges Brassens. Ce rendez-vous des bons copains clôt chaque année notre festival. Ils sont toujours là, frais, pimpants, enthousiastes à nous régaler des chansons du bon maître.
En 1re partie : René Peyre, Vaisonnais pure souche, élève de l’atelier chansons du festival, dans le Duo Nostalgie, assurera sa première grande scène.

X