UNE RÉUNION MIXTE CANTONALES-RÉGIONALES

Durée de lecture
1 minute
Avancement

UNE RÉUNION MIXTE CANTONALES-RÉGIONALES

Vaison-la-Romaine
17 Juin 2021 - 15:58
1 commentaires

Lundi, une réunion publique a réuni les candidats de droite aux élections départementales et régionales.

Environ 80 personnes ont assisté lundi, à l’espace culturel, à une réunion électorale. Elle était tenue par les candidats de droite à ces élections. Bénédicte Martin et Jean-François Périlhou sont les numéros un et deux de la liste LR-la REM aux élections régionales, et Chantal Mure et Roger Rossin se présentent aux élections cantonales sous l’étiquette « Majorité départementale ». Les candidats étaient soutenus par les présences d’Alain Milon, sénateur, de Corinne Testut Robert, vice-présidente du conseil départemental, et de Dominique Bodon de Chasse, pèche, nature et traditions.

Chantal Mure et Roger Rossin veulent être « le relais entre le canton et le département », et Roger Rossin présente les quatre candidats (dont deux remplaçants), comme de « petits maires élus et réélus, et élus de terrain ». Les principaux points de leur programme sont un réseau d’irrigation et le maintien des deux ehpads de Sablet et Sainte-Cécile, avec les routes et la culture. Ils « mènent un combat historique », car il y a « 108 ans que le canton n’a pas changé de sensibilité ».

Bénédicte Martin leur a succédé au micro. La tête de liste départementale pour les élections régionales a repris les actions menées par la majorité sortante, citant « la sécurisation des lycées », l’irrigation enclenchée avec un budget pour l’agriculture de l’ordre de 63 millions d’euros . Elle a affirmé qu’un avenant serait passé aux marchés des transports pour installer une liaison Valréas-Vaison-Avignon. Jean-François Périlhou a insisté sur les résultats de sa gestion, affirmant qu’au niveau local ce n’est pas la politique qui empêche de travailler ensemble, avant d’inviter « à la mobilisation de tous ».

There is 1 Comment

Assez de ces élus qui veulent être partout et cumuler les mandats et indemnités. Merci aux journalistes de mentionner le salaire total de Jean-François Périlhou . Ce serait du travail journalistique. Je sais que pour les départementales, Jean-Alain Mazas et Alexandrine Meynaud ne veulent pas cumuler les mandats d'importance et qu'ils ont signé la charte d'anticor contre toutes sortes de corruption . Monsieur Le journaliste, avez-vous posé la question du cumul des mandats ? C'est ce que l'on attend de vous : questions, investigations faute d'enquête;
X