LA MUSIQUE EN PARTAGE, MÊME PENDANT LE CONFINEMENT !

Durée de lecture
1 minute
Avancement

LA MUSIQUE EN PARTAGE, MÊME PENDANT LE CONFINEMENT !

Intercommunalité Vaison-Ventoux
17 Juin 2020 - 13:48
0 commentaires

Si la période du confinement empêchait de se rassembler pour jouer de la musique, de nombreux artistes ont trouvé le moyen de s’exprimer autrement ! 

C’est le chemin emprunté par plusieurs membres du Vasio Jazz Band, l’un des orchestres de l’école intercommunale de musique Vaison Ventoux.

« L’envie de jouer « ensemble », l’occasion un peu forcée de mettre en place d’autres modes de fonctionnement et de stimuler l’imaginaire de chacun a guidé notre démarche » explique Christian Moulin, professeur de musique dirigeant l’orchestre. Sur sa proposition, les membres du Vasio Jazz Band qui se réunissent habituellement chaque semaine à l’école de musique, ont joué le jeu et proposé des pistes pour créer ensemble une chanson, malgré les contraintes du confinement.

Cliquez ici pour écouter la chanson : https://www.youtube.com/watch?v=RTFtJUzA-JM

Au départ, un texte d’Emmanuelle Pauletto, chanteuse, sur lequel Christian Moulin a ajouté le refrain. Puis la mélodie est venue ainsi que les accords, proposés par Patrice Lody, guitariste, tandis qu’Eric Latour faisait des propositions de rythmique à la basse et à la batterie. Un travail collectif, nourri d’allers-retours successifs, où chacun a mis sa patte. Pour obtenir le rendu subtil que l’on peut écouter aujourd’hui, c’est un travail de fourmi qui a dû être entrepris avec l’enregistrement individuel de chacun des musiciens chez eux, rejoints par Jean-Pierre Lecrenais au saxophone ténor, puis le mixage par Christian Moulin, afin de coordonner toutes ces productions.

Au final, la chanson intitulée « Drôle de printemps », qui nous parle de cette drôle de saison, celle du confinement, où l’on pensait à sa vie d’avant… Un drôle de printemps, qui nous rappelait les trésors du quotidien que nous avions parfois oubliés, sans doute par habitude… Aujourd’hui, à l’heure du déconfinement, tout n’est pas encore redevenu comme avant et l’école de musique ne peut pas encore rouvrir ses portes. Mais cette très belle chanson nous invite à rêver un peu en attendant, pour le Vasio Jazz Band, de pouvoir la jouer ensemble « pour de vrai » !

 

 

Article écrit à partir d’éléments et de photos communiqués par l’Intercommunalité Vaison Ventoux.

 

X