FLORENCE BERTRAND PUBLIE SA LISTE

Durée de lecture
7 minutes
Avancement

FLORENCE BERTRAND PUBLIE SA LISTE

Crestet
26 Février 2020 - 15:29
11 commentaires

Florence Bertrand brigue un nouveau mandat.

Avec une liste quasi identique à celle avec qui elle a géré le village, et sous le même nom : « Liste d’union républicaine et d’intérêt local », Florence Bertrand est candidate au poste de maire du Crestet. Antoine Abou a décidé de ne pas se représenter. Jocelyn Martinez le remplace sur la liste.

Les candidats

Florence Bertrand, tête de liste
Alain André
Nicolas André
Audrey Battestini
Cécile Didon
Odile Marie
Jocelyn Martinez, nouveau candidat
Daniel Peyre
Gilbert Sahli
David Valléllian
Anne-Marie Zannella

 

There are 11 Comments

Pas de 2e liste ? Dommage ! Surtout pour le village. Qui se meurt à petit feu au fur et à mesure des résidences secondaires. Là on prend les mêmes et on recommence. Pire on continue. Antoine Abou semble écarté de la liste. Dommage pour la qualité de l’homme pour son esprit et son intellect. Mais a priori ce n’est pas la priorité. Mais ce n’est qu’un a priori.

C'est bien dommage de lire ce premier commentaire quand on voit les efforts réalisés par cette équipe pour ce village. Il faut au contraire les féliciter, pour ceux qu'ils ont réussi à faire avec l'installation dans les locaux de la commune : - un boulangerie - un salon de coiffure - un cabinet médical avec médecins généraliste - l'installation de deux ostéopathes Bravo pour vos projets ! Continuez à embellir ce magnifique village qui vit et s'anime de plus en plus !

Monsieur B…., c’est moi 84, ... Je n’ai pas besoin de pseudo moi pour intervenir sur le site et comme nous nous connaissons bien, je prends 5 mn de mon temps précieux pour répondre à ton message haineux et minable. Effectivement Monsieur B, le village se meurt... avec une boulangerie, une coiffeuse, deux ostéopathes, 5 restaurants, 2 médecins,… Je pense qu’ils sont nombreux les villages de moins de 500 habitants qui souhaiteraient « mourir » comme Crestet. Si tel est le cas, je suis extrêmement fière que le village se meure de cette façon et fière des Elus qui œuvrent depuis 6 ans à en faire ce qu’il est. Par contre, puisque tu n’as pas l’air convaincu, je ne comprends pas ton obstination à vouloir y être souvent présent... Et quant à ta surprise qu’il n’y ait pas une deuxième liste, pourquoi n’as-tu pas fait en sorte qu’il y en ait une autre ! Tu connais du monde au Crestet... Mais pour ça, il faut du COURAGE et le courage, que tu n’as pas, est une vertu indispensable aux Héros, son contraire c’est la lâcheté.

S'il n'y a pas de seconde liste, c'est sans doute qu'il n'y a pas eu 11 autres personnes pour croire que l’intérêt supérieur de la commune était en danger et avoir le courage de se présenter... a priori ce n'était pas leur priorité .... Mais ce n'est qu'un a priori.

Chère Madame, je vous précise avant toute chose que si j'utilise un pseudo, comme vous dites, c'est pour éviter toute infamie ou parfois menaces, même physiques, qui sont légion sur ce type de webmédia ; webmédia souvent fort appréciable pour l'instantanéité voire la qualité de l'information et parfois si regrettable pour les conséquences des libres commentaires. Je ne suis pas allé chercher bien loin. Ce n'est qu'un anagramme, mon prénom est Jean je vous laisse avec les autres lettres, quant au 84 ce n'est que mon âge ce qui m'empêche aujourd'hui de me défendre physiquement, quoique, mais passons. Je ne suis pas né dans le 84, parfois ça me désole, parfois je m'en console. Je suis enseignant retraité et passionné par les conférences notamment de l'Université Pour Tous, d'où mon désarroi de voir un maître conférencier désormais absent de votre liste. Si mes propos vous ont choqué sachez qu'ils ne portent en eux aucune haine. Vous les jugez minables. Ce terme vous appartient. Je ne viens pas si souvent dans "votre" village, quoique amateur de photographie et de champignons j'ai plaisir à arpenter les ruelles, à admirer la vue et à profiter des bois alentours. J'ai très modestement été élu, simple conseiller municipal dans l'Oise pendant près de 20 ans, et je sais les difficultés de l'exercice, les sollicitudes permanentes et l'exigence perpétuel de l'intérêt général. Aussi permettez moi quelques réflexions, tout aussi très modestes : si vous avez la chance de profiter des points d'attractivités que sont le Mont Ventoux, Malaucène, l'accès à la vallée du Toulourenc et Vaison-la-Romaine et de vous trouver, par un heureux hasard, au croisement de ceux-ci, si on peut mettre à votre crédit la réussite de l'implantation de la boulangerie, de l'implantation des professions médicales ou paramédicales et d'un commerce / artisanat, il n'en demeure pas moins que le village se meurt. Je parle de Crestet lui-même. La place du château est un lieu extraordinaire, tout autant qu'il est extraordinairement sous exploité, bien que je n'aime pas ce mot. Le "vieux" village est vide 9 à 10 mois dans l'année. A comparer à l'attractivité et au dynamisme des villages alentours, Faucon, Puyméras, Le Barroux ou encore Séguret, je pense qu'il y a beaucoup à faire. Allez chercher des labels comme villes et villages fleuris ? plus beaux détours de France ? Animer les lieux ? Créer, inventer, et pourquoi pas impulser une attractivité. Un festival ? Des reconstitutions ? Des expositions ? Art ? Culture ? Patrimoine ? On ne se connait pas Madame, mais je vous souhaite un bon prochain mandat et la réussite dans ce que vous entreprendrez en bien pour "votre" village, avec l'aide et le soutien de vos colistiers. Si j'évoquais une 2e liste ce n'était pas une attaque mais juste un désir réel de démocratie. Gagner une élection n'a rien de comparable avec se présenter, seuls, à une élection. Comparer les projets, les visions, les objectifs, mesurer les attentes, approfondir les besoins, les demandes, peser le pour et le contre. Tels sont les attentes des citoyens. Je le regrette autant pour Crestet que pour tous les autres villages où le électeurs n'ont pas de choix, ou pire encore lorsque personne ne veut plus se présenter aux élections. Je vous invite enfin à lire ou relire "Le Cid" de Corneille où le Comte dit au Héros "à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire" et pour terminer ainsi ma prose parallèlement à la vôtre : courage !

Monsieur B…., Monsieur l’Anonyme, Nous ne sommes pas des marchands de tapis, à surenchérir à tour de rôle sur la place publique, de ce fait, étant donné que vous semblez tant préoccupé par le devenir de Crestet où il n’y a à priori qu’une seule liste (comme beaucoup de villages aux alentours pour lesquels vous n’intervenez pas), je vous invite à venir me rencontrer en Mairie pour que nous puissions en discuter ensemble… Mais, je ne me fais guère d’illusions car du fait de vos précédents post, vous êtes dévoilé…

Chère Madame je ne comprends pas votre comparaison avec une vente de tapis sur la place publique, comme je ne comprends pas votre agressivité à mon endroit. Je me préoccupe de l'avenir de ma ville surtout en période d'élections municipales certes, mais ne me préoccupe pas plus de Crestet que d'un autre village. J'ai osé exprimer mon étonnement de voir l'absence d'une personne sur votre liste que j'estime au plus haut point, d'où mon texte qui visiblement vous courrouce et j'en suis, une fois encore, fort marri. Je me suis permis d'établir un constat, forcément subjectif, que visiblement vous ne partagez pas, dont acte, il n'y a rien de plus démocratique que la confrontation des idées n'est ce pas ? Et enfin je me suis également permis de développer, très succinctement, quelques idées sans aucune prétention. Sans vouloir abuser de votre temps précieux je viendrai volontiers en mairie vous rencontrer pour dialoguer, et dès mon retour en terre vauclusienne, aux vacances de Pâques, prendrai rendez-vous auprès de votre secrétariat. Je réitère mes vœux de bonne réussite pour votre prochain mandat. Jean M.....

Monsieur B…., Durant notre conversation, vous écrivez que votre âge vous empêche de vous défendre physiquement. Effectivement, 84 ans c’est un âge bien avancé et c’est tout à votre honneur de vous impliquer avec autant d’ardeur dans la vie locale avec vos post des 17, 18, 19,et 27 février derniers : La Séréno, l’hepad de Sablet, et même présent lors du grand oral devant les membres du Club des entrepreneurs. Quelle énergie ! J’en deviens vraiment impatiente de vous rencontrer… Ah mais c’est vrai, il me faudra attendre « que vous reveniez en terre vauclusienne ». Je suis surprise qu’une personne autant investi que vous par son territoire ne soit par personnellement présente pour « voter pour son maire, comme elle l’a fait il y a six ans » (post du 18 février) ! Au plaisir Monsieur B….

Chère Madame il semblerait que j'use décidemment beaucoup de votre temps précieux considérant les recherches effectuées à mon endroit. Pour votre parfaite gouverne, et j'en terminerai là car mon temps est tout aussi précieux que le vôtre si ce n'est plus, considérant mon âge "bien avancé" pour reprendre vos propos, sachez que j'ai fait une procuration à la gendarmerie de Vaison-la-Romaine. Vos réponses ont désormais franchi les limites de l'incorrection, permettez moi d'en juger ainsi. Je ne vous salue pas. Jean M... (et non Monsieur B !!! une bonne fois pour toute) FIN.

Décernée par l’Argus des communes au Crestet pour ses dépenses maîtrisées (500€/habitant). Beaucoup de maires des communes voisines aimeraient avoir de tels résultats. Bravo !
X