PARENTS CHERCHENT PROF SUR FACEBOOK

Durée de lecture
1 minute
Avancement

PARENTS CHERCHENT PROF SUR FACEBOOK

Vaison-la-Romaine
12 Février 2020 - 11:46
0 commentaires

Des élèves de troisième sont privés de cours de technologie depuis décembre. Les parents, inquiets pour le brevet, cherchent un remplaçant sur Facebook.

Le diplôme national du brevet (DNB) comprend une épreuve écrite qui porte sur deux des trois disciplines physique-chimie et/ou sciences de la vie et la Terre et/ou technologie. Le DNB est le premier examen que passent les élèves. Les deux disciplines qui seront au programme de l’examen seront connues deux mois avant l’épreuve. Le BND aura lieu les 29 et 30 juin. Les parents sont inquiets de l’absence de cours de technologie pour leurs enfants, depuis la démission de l’enseignant en décembre.

Face à cette situation, l’association des parents d’élèves, l’APEV, a décidé de lancer un appel à candidature « urgent » sur Facebook le 30 janvier. Il s’agit de dispenser « 8 h de cours par semaine pour l'année scolaire en cours 2019-2020 ». Elle ajoute : « Étant donné que des classes de 3e qui passent le brevet cette année sont concernées et en manque de professeur depuis décembre, cela devient très URGENT ! ». Selon les responsables de l’APEV, l’annonce a dépassé les 16 000 vues. Elle a été partagée presque 500 fois.

L’association, qui a organisé tout récemment une vidéoconférence avec une start-up pour présenter les métiers de l’intelligence artificielle, ajoute : « Et si vous êtes loin et pourriez tout de même faire des cours par vidéoconférence, contactez-nous ! Aider les enfants est notre priorité à tous et le monde moderne doit pouvoir nous aider dans de tels cas ! ».

L’Éducation Nationale a elle aussi publié un avis, auprès de Pôle Emploi, le 24 janvier, pour un CDI de deux mois, de 7 h 50 par semaine, pour un salaire mensuel de 708 à 750 euros. Les candidatures doivent être envoyées au rectorat par mail.

L’administration du collège confirme l’absence due à une démission. Elle assure que le « recrutement est difficile », en raison de l’éloignement des lieux industriels. Si aucun candidat n’est trouvé, les deux professeurs de technologie toujours en poste pourraient mettre des cours en ligne, ou être invités à faire des heures supplémentaires. Elle évoque aussi la possibilité pour eux de prendre les élèves « quelques heures avant » le DND. On peut supposer que cette ultime solution serait mise en œuvre si la technologie « tombait » au programme de l’examen.

Tout n’est pas encore perdu. Aux dernières nouvelles, les parents ont eu trois contacts avec des candidats potentiels, dont un est qualifié de « prometteur », tandis que l’établissement a lui aussi un contact.

X