LES ÉLÈVES METTENT LA MAIN À LA PÂTE

Durée de lecture
1 minute
Avancement

LES ÉLÈVES METTENT LA MAIN À LA PÂTE

Vaison-la-Romaine
11 Février 2019 - 14:17
0 commentaires

Le collège, ce n’est pas que des cours au tableau. Les élèves de troisième du lycée professionnel ACAF MSA ont lancé la réfection d’une pièce de leur établissement.

« C’est une idée des élèves », explique leur professeur, Marie Tarel. Les élèves ont adhéré, plusieurs envisagent de devenir peintres. Effet de mode ou vocation, ils sont jeunes et peuvent changer d’avis. Cette opération se déroule dans le cadre des Enseignements Pratiques Interdisciplinaires. Par petit groupes, les élèves doivent monter un projet dans une thématique précise liant plusieurs matières scolaires.

Le chantier a commencé depuis plusieurs semaines, il avance selon l’espace qui lui est consacré dans l’emploi du temps, trois heures par semaine.

Les élèves sont les premiers à être satisfaits de cette nouvelle approche des études. Ils apprécient d’avoir leur mot à dire, et « de pouvoir bouger pendant le cours ».

Il ne s‘agit pas pour autant de bricolage ludique. Travailler en groupe sur un chantier exige des méthodes et des qualités que les élèves découvrent, à commencer par l’importance de la préparation du travail, et la nécessité de sa planification. Avant de passer la peinture, de nombreuses opérations sont nécessaires, nettoyer, mastiquer, poncer…

« C’et le ponçage le plus pénible », affirme une élève, qui a été heureuse de pouvoir finalement utiliser une ponceuse électrique.

Les élèves découvrent aussi l’utilisation des outils et des produits. Il faut doser en respectant des proportions, calculer les quantités en fonction des surfaces, bref, utiliser les mathématiques de façon utilitaire et non plus abstraite. Il faut aussi suivre le mode d’emploi, c’est à dire apprendre à respecter les règles. Et l’erreur de calcul se paie en gaspillage de temps et de matériel. Pour les outils, il faut apprendre à s’en servir, et à les nettoyer après, c’est à dire prévoir le temps pour ça…

Si tout se passe selon le planning prévu, la salle sera « livrée » en avril. S’il y a du retard, ce sera vraiment un chantier normal !

X