CITÉ SCOLAIRE : MOBILISATION DES PARENTS

Durée de lecture
1 minute
Avancement

CITÉ SCOLAIRE : MOBILISATION DES PARENTS

Vaison-la-Romaine
23 Octobre 2021 - 10:00
0 commentaires

L’association des parents d’élèves de la cité scolaire a écrit au rectorat pour demander des moyens supplémentaires pour que l’établissement fonctionne normalement.

L’association des parents d’élèves s’inquiète du « manque constant de moyens » attribués à la cité scolaire pour son fonctionnement. Elle vise prioritairement les affectations d’assistants d’éducation (AED)et le personnel affecté au centre de documentation et d’information (CDI). Elle a écrit au rectorat pour attirer particulièrement son attention « sur le fait que ces points n’améliorent pas l’attractivité de notre établissement, pour lequel la localisation géographique « loin de tout », constitue déjà une difficulté pour les élèves, notamment pour le remplacement des professeurs ». Elle ajoute « Nous aimerions que nos élèves puissent être assurés qu’étudier à la cité scolaire de Vaison-la-Romaine ne les pénalisera pas. »

Pour le CDI, elle écrit :
« Les lycéens, soit près de 400 élèves, ne peuvent pas accéder au CDI par manque de personnel ! Au lycée, les élèves sont censés travailler en autonomie et pouvoir faire des recherches régulièrement. Fort heureusement les quelque 700 collégiens ont tout de même un accès partiel au CDI. Les élèves ne peuvent pas faire ce qui leur est demandé. Les ressources insuffisantes qui nous sont affectées depuis des années ne nous permettent déjà pas d’avoir un CDI digne de ce nom qui soit vivant et actif pour stimuler les recherches des élèves. Cette année on touche le fond : aucun accès ! Le problème de fond est un problème de ressources, seulement 1 poste de documentaliste pour 400 lycéens et 700 collégiens. Cela ne permet pas de garantir un enseignement dans de bonnes conditions.

S‘agissant des AED, elle mentionne :
L’an dernier, le manque d’AED a déjà causé la fermeture à plusieurs reprises du lycée, du collège et de l’internat (arrêts maladie, même prévus, non remplacés malgré l’anticipation du personnel). Cela a généré pour le personnel restant en poste une surcharge de travail et des situations de stress. Nous commençons encore cette année avec le nombre minimum d’AED et nous craignons de nouvelles fermetures de l’établissement, car ils ne sont pas remplacés en cas d’absence. Il faut absolument que les AED soient remplacés en cas d’absence. C’est une question de bon sens. Plus de 1100 élèves, leurs parents, potentiellement leurs employeurs, et 90 professeurs sont régulièrement pénalisés par ce mode de fonctionnement.

Des copies de ce courrier ont été adressées à Renaud Muselier, président de la Région, Jean-François Périlhou, président de la communauté de communes Vaison-Ventoux, et Lionel Bordin, proviseur de la cité scolaire de Vaison-la-Romaine.

Après cet envoi, il reste aux parents à espérer que leurs enfants soient à l’avenir traités sur un pied d’égalité avec ceux de Marseille-Aix ou des autres établissements.

X