TOUR 2021 : SORGUES-MALAUCÈNE PRÉSENTÉE

Durée de lecture
1 minute
Avancement

TOUR 2021 : SORGUES-MALAUCÈNE PRÉSENTÉE

Malaucène
06 Juin 2021 - 17:04
0 commentaires

Les organisateurs et les collectivités participantes à l’organisation de la 11e étape du Tour de France 2021, Sorgues-Malaucène, ont présenté le parcours et les moyens mis en œuvre à la presse.

Pour la 11e étape du Tour de France du 7 juillet, 100 % vauclusienne, le Conseil départemental de Vaucluse (CDV) et son président, Maurice Chabert étaient entourés de plusieurs personnalités : Jacqueline Bouyac, Présidente de la Cove et du PNR du Mont-Ventoux, Dominique Santoni, vice-présidente du CDV, Christian Prudhomme, directeur général du Tour de France, Thierry Lagneau, maire de Sorgues, ville de départ et vice-président du CDV et président de a commission travaux, aménagement, territoire, Sécurité et Frédéric Tenon, maire de Malaucène, ville d’arrivée, et de Jean-François Périlhou, maire de Vaison-la-Romaine, pour ne citer qu’eux.

Le président Chabert mentionnait que cette 108e édition du Tour était une surprise pour les spectateurs et les coureurs avec la double ascension du Géant de Provence. Dominique Santoni, présidente de la commission sport, éducation, transports et vie associative au CDV, rappelait que pour accueillir ce troisième événement sportif mondial, après la Coupe du monde de football et les Jeux olympiques, 80 agents d’exploitation sur le terrain, 45 engins mobilisés pour une logistique de sécurité, protection de l’environnement, routes et déviations, et les cadres du Département seront d’astreinte pendant toute la période d’avant et pendant le Tour.

Elle informait également que le CDV participait financièrement à l’accueil du Tour de France à hauteur de 116 000 € et que des contrats tripartites avaient été signés avec la société Amaury Sport Organisation (A.S.O) et les collectivités de Sorgues (ville de départ), Malaucène (ville d’arrivée) et Vaison-la-Romaine (centre presse).

A suivi la présentation de Malaucène et Sorgues, des cartes des dénivelés lors des 199 kilomètres de l’étape vauclusienne, les modifications de circulation en amont de la course et le jour de l’épreuve, la mise en place par la Cove de médiateurs du tri avec douze services civiques, 17 écogardes, la présence du SDIS84, des pompiers volontaires et des bénévoles des comités communaux feux de forêt.

Ce fut aussi l’occasion de rappeler les exploits des coureurs sur le Mont-Ventoux depuis 1951, date du premier passage. Enfin, Thierry Lagneau faisait un rappel des travaux entrepris, finis et à venir.

X